oisif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Faisait aussi wisif en ancien français : de l’ancien français oisdif (« oisif »), adjectivation de oisdive (« oisiveté »), lui-même dérivé de wiseux, oisos, oiseux issu du latin vitiosus (« vicié »), plutôt que de otiosus (« oisif » → voir ocieux).

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin oisif
\wa.zif\
oisifs
\wa.zif\
Féminin oisive
\wa.ziv\
oisives
\wa.ziv\

oisif \wa.zif\

  1. Qui ne fait rien, qui n’a pas d’occupation, de profession.
    • Un homme oisif. - Il ne faut pas qu’un jeune homme reste oisif, soit oisif. - Une femme oisive.
  2. (Par extension) Inemployé.
    • Une vie oisive, la vie d’une personne oisive.
  3. Improductif
    • Laisser son argent oisif.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin oisif
\wa.zif\
oisifs
\wa.zif\
Féminin oisive
\wa.ziv\
oisives
\wa.ziv\

oisif \wa.zif\ masculin

  1. Personne oisive.
    • Des groupes d’oisifs et de curieux encombraient la principale rue, où l’on voyait, de quart d’heure en quart d’heure, passer et se croiser des voitures et des gens à cheval. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Il jeta les rênes […], et descendit pour prendre dans ses bras une jeune fille dont la beauté mignonne attira l’attention des oisifs en promenade sur la terrasse. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]


Références[modifier]