oisif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Faisait aussi wisif en ancien français : de l’ancien français oisdif (« oisif »), adjectivation de oisdive (« oisiveté »), lui-même dérivé de wiseux, oisos, oiseux issu du latin vitiosus (« vicié »), plutôt que de otiosus (« oisif » → voir ocieux).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin oisif
\wa.zif\

oisifs
\wa.zif\
Féminin oisive
\wa.ziv\
oisives
\wa.ziv\

oisif \wa.zif\

  1. Qui ne fait rien, qui n’a pas d’occupation, de profession.
    • Après le dîner, les dames restèrent assises autour de la table dans un doux far-niente, s'entretenant, à la mode des créoles oisives, de tous les petits événements arrivés dans le pays. — (Claude Ahlvan, « L'habitation Kernandec », dans La Revue Nouvelle, tome 8, 2e année, Paris, 1846, page 308)
    • Dès le lendemain de la mise en terre, tous ont laissé éclater leurs rancœurs, se disputant l’immense fortune du patriarche et renforçant l’image d’enfants cupides et oisifs. — (Anna Sylvestre-Treiner, Côte d’Ivoire : les Houphouët, une histoire de famille, jeuneafrique.com, 29 janvier 2018)
  2. (Par extension) Inemployé.
    • Une vie oisive, la vie d’une personne oisive.
  3. Improductif
    • Laisser son argent oisif.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
oisif oisifs
\wa.zif\

oisif \wa.zif\ masculin (pour une femme, on dit : oisive)

  1. Personne oisive.
    • Des groupes d’oisifs et de curieux encombraient la principale rue, où l’on voyait, de quart d’heure en quart d’heure, passer et se croiser des voitures et des gens à cheval. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • En ce moment, journalistes, dandies, oisifs, tous examinent comme des maquignons examinent un cheval à vendre, le délicieux objet de leur pari. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, première partie)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]