oisif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Faisait aussi wisif en ancien français : de l’ancien français oisdif (« oisif »), adjectivation de oisdive (« oisiveté »), lui-même dérivé de wiseux, oisos, oiseux issu du latin vitiosus (« vicié »), plutôt que de otiosus (« oisif » → voir ocieux).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin oisif
\wa.zif\
oisifs
\wa.zif\
Féminin oisive
\wa.ziv\
oisives
\wa.ziv\

oisif \wa.zif\

  1. Qui ne fait rien, qui n’a pas d’occupation, de profession.
    • Un homme oisif. - Il ne faut pas qu’un jeune homme reste oisif, soit oisif. - Une femme oisive.
  2. (Par extension) Inemployé.
    • Une vie oisive, la vie d’une personne oisive.
  3. Improductif
    • Laisser son argent oisif.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin oisif
\wa.zif\
oisifs
\wa.zif\
Féminin oisive
\wa.ziv\
oisives
\wa.ziv\

oisif \wa.zif\ masculin

  1. Personne oisive.
    • Des groupes d’oisifs et de curieux encombraient la principale rue, où l’on voyait, de quart d’heure en quart d’heure, passer et se croiser des voitures et des gens à cheval. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Il jeta les rênes […], et descendit pour prendre dans ses bras une jeune fille dont la beauté mignonne attira l’attention des oisifs en promenade sur la terrasse. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]


Références[modifier]