pèlerin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : pelerin

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1080) Du latin peregrinus (« étranger, celui qui est d'un autre pays »). À comparer avec le picard prinage et pregrinage. Le féminin pèlerine est attesté dès 1210. En 1050, le mot a le sens de « étranger ».

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin pèlerin
\pɛl.ʁɛ̃\
pèlerins
\pɛl.ʁɛ̃\
Féminin pèlerine
\pɛl.ʁin\
pèlerines
\pɛl.ʁin\

pèlerin \pɛl.ʁɛ̃\

  1. (Religion) (Rare) Qui fait pèlerinage.
  2. (Figuré) (Rare) Qui voyage.
    • […] elle donne asile aux bécassines, aux oies sauvages, aux grues, à toutes les bêtes pèlerines des eaux […] (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Composés[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin pèlerin
\pɛl.ʁɛ̃\
pèlerins
\pɛl.ʁɛ̃\
Féminin pèlerine
\pɛl.ʁin\
pèlerines
\pɛl.ʁin\

pèlerin \pɛl.ʁɛ̃\ masculin (équivalent féminin : pèlerine)

  1. (Religion) Celui, celle qui, par piété, fait un voyage à un lieu de dévotion, un pèlerinage.
    • Il serait bon encore d’invoquer la protection du grand thaumaturge vers qui des milliers et des milliers de pèlerins venaient de toutes les provinces, de toutes les nations. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Sur les routes de Terre sainte parsemées de périls, les pèlerins trouvent aide et réconfort auprès des moines soldats : ceux-ci appartiennent à l’ordre des Hospitaliers, fondé en 1113 et à l’ordre des Templiers, fondé en 1119. (Brigitte Coppin, À la découverte du Moyen Âge, Père Castor Flammarion, 1998)
    • (Absolument) Pèlerin de Saint-Michel, pèlerin de Saint-Jacques : Pèlerin qui va au Mont-Saint-Michel, qui va à Saint-Jacques de Compostelle ou qui en revient.
    • Les pèlerins d’Emmaüs : Les deux disciples qui allaient à Emmaüs, après la résurrection de Jésus-Christ.
  2. VoyageurNote d’usage : Dans quelques phrases proverbiales.
    • Rouge soir et blanc matin, c’est la journée du pèlerin. : Le ciel rouge au soir et blanc au matin présage du beau temps.
    • Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin.
  3. (Figuré) (Familier) Personne qui a de la finesse, de l’adresse.
    • Vous ne connaissez pas le pèlerin ?
  4. (Péjoratif) Personne fourbe qui manifeste de la dissimulation.
    • Un drôle de pèlerin.
  5. (Ichtyologie) Variante de requin pèlerin.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]