pénurie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin penuria.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pénurie pénuries
\pe.ny.ʁi\

pénurie \pe.ny.ʁi\ féminin

  1. Extrême disette.
    • Les sociétés de pénurie possèdent vraisemblablement une conscience de groupe plus développée que les sociétés d’abondance. — (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 66)
  2. (Absolument) Disette d’argent, pauvreté, misère.
    • Cet homme est dans une grande pénurie.
  3. (Figuré) Manque ; absence.
    • Lorsque l'œil était fait à cette pénurie de lumière, il distinguait, placées tout autour, ces pudibondes cloisons en usage dans les restaurants anglais. — (Angelo de Sorr, Le vampire: roman fantaisiste, Paris : chez Adolphe Delahays, 1852, p. 216)
    • En se mettant en grève dans tout le pays, les pompistes ont rapidement provoqué une pénurie de carburant assez sérieuse. — (Judith Hayem, La figure ouvrière en Afrique du Sud, 2008)
    • Par ailleurs, le pays souffre d'une grave pénurie de ciment, qui engendre en parallèle une hausse des prix du secteur du bâtiment. — (Afrique magazine, n° 269 à 274, éd. Groupe Jeune Afrique, S.A., 2008, p. 50)
    • Comment raconter les crises ? […] En écrivant un livre d’histoires. […]. Pour dire le manque d’électricité, raconter cette soudaine pénurie de gidouilles antimoustiques dans les magasins. — (Faustine Pô, « Charif Majdalan, Beyrouth avec toutes ses coutures », dans Libération des 29 & 30 mai 2021, p. 41)

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]