perfide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin perfidus (« trompeur »), composé de per (« transgression ») et de fides (« foi »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
perfide perfides
\pɛʁ.fid\

perfide \pɛʁ.fid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est déloyal, qui manque à sa foi, à sa parole, ou à la confiance qu’on a mise en lui.
    • Un homme perfide.
    • Une nation perfide.
    • Amant perfide.
  2. (Religion) Sans foi, incrédule, dissident, hérétique.
    • L’Angleterre, ah, la perfide Angleterre, que le rempart de ses mers rendait inaccessible aux Romains, la foi du Sauveur y est abordée. (Bossuet, Premier sermon pour la fête de la circoncision de notre-Seigneur, prêché à Metz, 1836, Besançon : Outhenin-Chalandre, p. 141)
    • Le roi et la reine d’Angleterre sont bien mieux à Saint-Germain que dans leur perfide royaume. (Madame de Sévigné)
  3. Choses où il y a de la perfidie.
    • Il lui a fait un tour bien perfide.
    • Voilà une action bien perfide.
    • Après tant de perfides serments.
    • Des caresses, des louanges perfides.
    • Un sourire perfide.

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
perfide perfides
\pɛʁ.fid\

perfide \pɛʁ.fid\ masculin et féminin identiques

  1. Personne perfide.
    • C’est un perfide.
    • Le perfide m’a trahi.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Allemand[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

perfide

  1. Perfide.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]