posco

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Le Dictionnaire étymologique latin[1] explique :
A côté de poposci, on avait en vieux latin peposci. Le fréquentatif postulare vient d'un participe en -lus comme ustulare de ustus. La forme primitive était *porc-scere. Il existe une parenté entre ce verbe et precor (« implorer, prier »), procus (« un soupirant »), procax (« impudent, insolent »). La caractéristique de l’affixe -sco, qui ordinairement ne se trouve qu'au présent et aux temps dérivés du présent, s'est partout soudé à la racine.
De l’indo-européen commun *perk̂[2] (« demander ») qui donne aussi le sanscrit पृच्छति, pṛccháti, le vieil armémien հարց (« harcʿ »), le slavon просити, prositi, le persan [[پرسیدن]], pursīdan (« demander »).

Verbe [modifier le wikicode]

poscō, infinitif : poscere, parfait : poposcī (sans supin) \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Demander :
    1. Exiger, réclamer, revendiquer.
      • parentes pretium pro sepulturâ liberum poscere, Cicéron. Verr. 2.1.3.§ 7
        réclamer de l'argent aux parents pour la sépulture de leurs enfants.
    2. (Droit) Demander en justice : citer en justice, accuser, poursuivre ; provoquer en duel, défier.
      • vades poscere.
        exiger des répondants.
    3. Demander une information : s'informer, s'enquérir de, interroger.
      • poscere aspiciendum, Cicéron.
        demander à voir.
    4. Demander gentiment : solliciter, invoquer, implorer, supplier.
      • poscere filiam uxorem sibi, Plaute.
        demander une fille en mariage.
      • peccatis veniam poscere, Horace. S. 1, 3, 75
        implorer le pardon de ses fautes.
      • tua numina posco, Virgile. En. 1, 666
        j'invoque ta divinité.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage