informer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin informare.

Verbe [modifier]

informer \ɛ̃.fɔʁ.me\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’informer)

  1. Instruire de quelque chose ; faire savoir quelque chose.
    • Très curieux de son naturel, il était toujours informé avant quiconque des menus potins du pays et n'avait pas son pareil pour les répandre et les amplifier. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quand Rabénou Tam fut informé du martyre des juifs de Blois, il ordonna un jeûne, qui fut longtemps observé au jour anniversaire (le 20 Siwan). — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’opinion publique italienne ne fut pas informée de ces contacts, mais la presse transalpine publia dans les jours précédant l’entrée en guerre de nombreux articles très francophobes. — (Élisabeth du Réau, Edouard Daladier (1884-1970), Fayard, 1993)
  2. Transmettre ou publier une information.
    • L'administration a le devoir d’informer le public.
  3. (Philosophie ou rare) Donner forme ou sens à quelque chose.
  4. (Droit) Procéder à l'instruction d'une affaire.
  5. (Intransitif) (Droit) (Désuet) Faire une information.
  6. (Pronominal) Chercher à obtenir des renseignements.
    • Une bourgeoise, […], attirée par le désir d'être utile à celles qui gémissaient si haut, fut elle-même s’informer de la cause de leurs clameurs ; on l’en instruisit. — (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • L’agent sanitaire maritime accoste et grimpe à bord. Après les formalités de l’arraisonnement je m’informe auprès de lui d’un hôtel et du moyen de s’y rendre. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 14)
    • Nom de Dieu ! Feempje, qu'est-ce que tu fous ? s'informa joyeusement un passant en lui bourrant l'épaule d'une tape. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 43)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De inform, avec le suffixe -er.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
informer
\Prononciation ?\
informers
\Prononciation ?\

informer \Prononciation ?\

  1. (Péjoratif) (Police) Indicateur, indic (Argot policier) ; délateur.

Quasi-synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]