prier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du moyen français prier, de l’ancien français proier, du latin precari (881) preier.

Verbe [modifier]

prier \pʁi.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Adorer la divinité en lui demandant une grâce, en la remerciant d’une grâce.
    • La caravane ne s’ébranla qu’après d’interminables adieux: ceux qui restaient priaient Allah d’accorder sa bénédiction aux voyageurs; …. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l’Amour et de la Mort", 1940)
    • Les personnes vraiment pieuses doivent se faire un devoir de prier pour l’Église et d’honorer leur évêque; elles doivent aussi prier pour l’avantage spirituel et temporel de l’État, et honorer leur Souverain. — (Vies des saints pour tous les jours de l’année, note de bas de page 526, 1846)
    • Ah ! les gens qui ne pratiquent pas s’imaginent que rien n’est plus facile que de prier. Je voudrais bien les y voir ! — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Prier la Vierge, prier les saints, s’adresser à la Vierge, aux saints, afin qu’ils interviennent pour nous auprès de Dieu.
    • Je prie Dieu que…. se dit en forme de souhait.
    • Je prie Dieu qu’il vous rende la santé.
    • Je prie Dieu qu’il vous ait en sa sainte garde, Formule par laquelle le roi terminait ses lettres.
  2. Demander par grâce, avec une sorte d’humilité ou au moins de déférence.
    • Aujourd’hui tout est devenu si confus que les curés prétendent être les meilleurs de tous les démocrates ; ils ont adopté la Marseillaise pour leur hymne de parti ; et si on les en priait un peu fort, ils illumineraient pour l'anniversaire du 10 août 1792. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.303)
    • Prier quelqu’un de quelque chose, de faire quelque chose.
    • C’est un homme que je vous prie de protéger.
    • Priez-le de ma part de venir me parler.
    • Il veut être prié, il aime à se faire prier, se dit d’un Homme qui diffère d’accorder une chose facile qu’on lui demande.
    • Elle s’est fait prier pour chanter, et elle en mourait d’envie.
  3. S’emploie souvent par simple formule de civilité, de façon phatique.
    • Dites-moi, je vous prie, ce que vous entendez par là.
    • Excusez-moi, je vous prie, le vous en prie, si je ne me rends pas à votre invitation.
    • Faites porter cela chez moi, je vous prie.
    • Remarquez, je vous prie, que….
    • Quelle sera, je vous prie, votre situation ?
    • Ah! Je t'en prie, je ne veux plus entendre parler de cela.
    • Je vous prie, que cela n’arrive plus.
    • Ne recommencez pas, je vous en prie.
  4. Inviter, convier.
    • Un jour, causant avec lui dans le palais, ils abordèrent un ministre qui pria Zadig à souper, et ne pria point Arimaze. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, IV. L'envieux, 1748)
    • On l’a prié d’assister à la cérémonie.
    • Il est de ceux qu’on a priés.
    • Repas, dîner prié, Repas, dîner auquel on est invité avec quelque cérémonie.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « prier [pʁi.je] »

Références[modifier]

Moyen français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français proier.

Verbe [modifier]

prier \Prononciation ?\

  1. Prier.

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Roumain[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin Aprilis.

Nom commun [modifier]

masculin Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
prier prierul
Datif
Génitif
prier prierului
Vocatif

prier \Prononciation ?\ nominatif accusatif masculin singulier

  1. (Populaire) Avril

Synonymes[modifier]