poussette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du verbe pousser, avec le suffixe -ette.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
poussette poussettes
\pu.sɛt\
Une poussette (2).
Poussette (3) dans une compétition de tracteurs-tondeuses.

poussette \pu.sɛt\ féminin

  1. (Vieilli) Nom de divers jeux d’enfants.
  2. Petite voiture que l’on pousse, et qui sert généralement à déplacer les enfants en bas âge.
    • L'enfant se calme et s'endort bientôt, alors délicatement elle le pose dans sa poussette et continue à le bercer. (Claudine Jacques, Le cri de l'acacia, éd. Au vent des îles, 2013, p. 56)
    • En effet, l'un des éléments primordiaux pour pouvoir être mobile à l'arrivée de jumeaux est une poussette double. Or, à qualité égale, une poussette de jumeaux coûte environ 2,5 fois plus cher qu'une poussette simple. (Muriel Decamps, Les Jumeaux: idées reçues sur les jumeaux, Le Cavalier Bleu Éditions, 2015)
    • Votre poussette doit être conforme à la norme européenne EN 1888 relative aux exigences de sécurité publiée en 2003, amendée en 2005 et en avril 2012. (Le Grand livre de mon enfant, sous la direction de Jean-Louis Chabernaud & Carole Bellemin-Noël, Éditions Eyrolles, 2016, p. 398)
  3. (Sport) Action de pousser un coureur dans une montée ou un passage difficile.
    • Il existe deux grandes sortes de poussette. La poussette du spectateur, d'abord, qui ne peut avoir lieu que dans les grands cols, lorsque la différence de vitesse entre le piéton et le cycliste s'amenuise. (Paul Fournel, Méli-Vélo : Abécédaire amoureux du vélo, Le Seuil, 2008)
    • Toutefois, la poussette peut être maléfique. Elle déstabilise le coureur et peut le conduire à la faute. (Alexis Philonenko, Du sport et des hommes, éd. Michalon, 1999, p. 149)
    • Nencini, qui le suit, profite des incessantes poussettes des tifosi pour le doubler et passer au sommet avec quinze secondes d'avance. (Raphael Geminiani, avec ‎Jean-Marc Millanvoye, Il était une fois Anquetil, éd. La Martinière, 2017)

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]