charrette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De moyen français charrette, de l’ancien français carette (1100).
Synchroniquement, dérivé de char, avec le suffixe -ette[1].
Pour le retard au travail (« être charrette ») : l’expression vient des Beaux-Arts de Paris, où les étudiants en architecture devaient transporter eux-mêmes leurs panneaux d’exposition de plans vers la salle des rendus (l’actuel Palais des études) quand ils étaient en retard à un rendu d’exercice.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
charrette charrettes
\ʃa.ʁɛt\
Une charrette. (1)

charrette \ʃa.ʁɛt\ féminin

  1. (Charronnerie) Voiture à deux roues, avec deux ridelles et deux limons.
    • Nous croisons une charrette qui porte huit paysans entassés; ils chantent en parties un air noble et grave comme un choral. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, volume 2, 1866)
    • À toute allure les autobus, les omnibus et les charrettes de commissionnaires voituraient malles et valises vers la gare ; sur les quais envahis, l’exode des hiverneurs d’élite se heurtait à la bousculade des voyageurs de toute espèce. — (Paul Margueritte, Jouir, tome 2, 1918, page 260)
    • Sale et productif comme le commerce, ce passage, toujours plein d’allants et de venants, de charrettes, de haquets, est d’un aspect repoussant, et la population qui y grouille est en harmonie avec les choses et les lieux. — (Honoré de Balzac, Le Cousin Pons, 1847)
    • Les charrettes et les chars étaient là dès potron-minet, voire dès la veille, car le marché était clappé dès prime ; il durait jusqu’à midi. — (Alain Derville, Saint-Omer : des origines au début du XIVe siècle, Presses universitaires du Septentrion, 1995, page 189)
  2. (Chasse) Machine pour approcher du gibier sans lui causer de crainte.
  3. (Charronnerie) Voiture hippomobile à deux ou à quatre places et généralement à deux roues.
    • Les charrettes, proportionnées au nombre présumé des condamnés, stationnaient à heure fixe dans les cours du Palais-de-Justice. Les insulteuses publiques entouraient les roues. — (Alphonse de Lamartine, Histoire des Girondins, livre 56e, Bruxelles : Société typographique & Francfort-sur-le-Main : Joseph Baer, 1851, 5e édition, volume 4, page 302)
  4. (Travail) Période de travail intense.
    • « Je suis charrette ! » Cette expression populaire, toujours d’actualité, a une étymologie lointaine. Elle trouve son origine dans le Paris du XIXe siècle, quand les élèves de la section architecture de l’École des beaux-arts de Paris faisaient transporter leurs travaux sur des charrettes pour leur évaluation par un jury. — (Eric Nunès, « Dans les écoles d’architecture, les étudiants remettent en cause la culture de la « charrette » », lemonde.fr, 27 mars 2023 ; article consulté le 2 mai 2023)
    • Ils plancheront notamment sur la possibilité de ne payer qu’une fois une candidature multiple en école d’architecture sur Parcoursup, de négocier des tarifs pour l’achat groupé de matériel informatique ou encore sur la façon d’éviter les « charrettes », ces moments de travail très — voire trop — intenses avant un rendu de projet que connaissent tous les architectes. — (Milena Chessa, « Ensa : la ministre de la Culture face aux revendications des étudiants », lemoniteur.fr, 27 avril 2023 ; article consulté le mai 2023)
    • Je vais me mettre à travailler maintenant, si je veux éviter la charrette.
  5. (Sens figuré) Ensemble des personnes qui subissent un licenciement collectif dans une même entreprise.
    • Dix mille vendeuses de Schlecker, la première chaîne de drogueries d’Europe, ont reçu leur lettre de licenciement lundi dernier. C’est la plus grosse « charrette » qu’ait connue l’Allemagne depuis des années. — (Thomas Schnee, « Allemagne : le parti libéral sacrifie 10 000 vendeuses », dans Marianne, 7 avril 2012, page 50)
    • Après un plan de cession de 37 départs en 2014, puis un plan social de 43 licenciements en 2016, une nouvelle charrette de même ampleur est dans les tuyaux pour l’an prochain. — (« Canard plus », Le Canard Enchaîné, 24 janvier 2018, page 7)
  6. (Péjoratif) Personne idiote, incapable de faire quoi que ce soit de correct.
    • Mais quelle charrette celui-là !
  7. (Histoire) Voiture qui transportait les condamnés à l’échafaud.
    • De ce servoit charrete lores
      Don li pilori servent ores
      [On se servait alors des charrettes
      comme aujourd’hui on se sert des piloris.]
      — (Chrétien de Troyes, Lancelot ou le chevalier de la charrette, 1190, édition de 1850)
    • Une charrette […] traînait lentement à la guillotine un homme dont personne ne savait le nom. — (Anatole France, Les Dieux ont soif, 1912, page 44)

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus charrette figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : véhicule.

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Interjection [modifier le wikicode]

charrette \ʃa.ʁɛt\

  1. Interjection qui marque l’irritation, le dépit, ou aussi l’admiration, le plaisir.
    • Et, le dimanche matin, on se prépare à descendre: c’est-à-dire que les hommes se rasent devant la fenêtre aux croisillons de laquelle ils pendent un petit miroir rond cerclé de métal ou un petit miroir carré à cadre de bois noir; quelques-uns avec le rasoir à lame, les jeunes avec des rasoirs mécaniques qu'on se passe sur la joue comme quand on rabote du bois; mais ni les uns ni les autres n’y voyaient, ce matin-là, et ils disaient: « Charrette ! » parce qu’ils se coupaient. — (Charles Ferdinand Ramuz, Si le soleil ne revenait pas, Mermod, Lausanne, 1937, page 94)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Nom commun 1 : → voir charret.
Nom commun 2 et verbe : (XIXe siècle) Emprunt au français charrette (« période intense de travail pour terminer à temps une commande ») ; un nombre important d'architectes américains ayant été formés à l'école des Beaux-Arts, ils ont importé cette expression en anglais.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
charrette
\ʃʌ.ɹɛt\
charrettes
\ʃʌ.ɹɛts\

charrette

  1. (Travail) Charrette en architecture ; période intense de travail pour terminer à temps une commande, notamment pour un project collaboratif des étudiants en architecture.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to charrette
\Prononciation ?\
Présent simple,
3e pers. sing.
charrettes
Prétérit charretted
Participe passé charretted
Participe présent charretting
voir conjugaison anglaise

charrette \ʃʌ.ɹɛt\

  1. Être charrette.

Voir aussi[modifier le wikicode]