ridelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Féminin de rideau, de l’ancien haut allemand rîden « tordre », dérivé signifiant « tenture plissée ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ridelle ridelles
\ʁi.dɛl\
Un pick-up avec des ridelles en bois.

ridelle \ʁi.dɛl\ féminin

  1. Chacun des deux montants, pleins ou à claire-voie, qui se trouvent de chaque côté d’une charrette et qui sont faits en forme de râtelier.
    • Les ridelles de la charrette maintiennent les gerbes de blé, les bottes de foin.
    • Une des ridelles se rompit.
  2. Assemblage de métal ou de bois retenant la charge transportée par un camion.
  3. Sorte de barrière amovible prévenant la chute du patient dans un lit d’hôpital.
  4. (Zoologie) Synonyme de canard chipeau (anatidé) en Picardie.
  5. Bord d’une tarte (saônois).
  6. (Au pluriel) (Pêche) Élévations du fond de la mer, qu’on a sans doute comparées à des rides formées sur ce fond.[1]
    • Comme ſur les fonds de ſable & de coquillage, il ſe forme des eſpeces de buttes que les Pêcheurs nomment Ridains, Rideaux, quelquefois Ridelles, & où les poiſſons ſe plaiſent plus qu’ailleurs ; on en tient compte : on ſçait, par exemple, qu'il y en a un fort grand ſur le fond de Caddeville ; […] — (Henri Louis Duhamel du Monceau, Traité des pêches, et histoire des poissons, ou des animaux qui vivent dans l’eau., page 4, 1769)

Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Claude-Marie Gattel, Dictionnaire universel portatif de la langue française, 1813

Références[modifier le wikicode]