publiciste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De public avec le suffixe -iste.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
publiciste publicistes
\py.bli.sist\

publiciste \py.bli.sist\ masculin

  1. (Vieilli) Celui qui écrit sur la politique.
    • J’éprouve en ce moment une des peines peut-être les plus grandes de ma vie. C’est l’incertitude de ma vocation. J’avais pu croire autrefois que je pourrais mener de front la vie d’avocat et celle de savant et de publiciste. Aujourd’hui que j’approche du terme de mes études de droit, je sens que Ie choix s’impose entre les deux voies. II faudra mettre la main dans l’urne : en tirerai-je noir ou blanc ? (Frédéric Ozanam, in Frédéric Ozanam, d’après sa correspondance, Mgr Baunard, 1922)
    • Est-ce qu’après avoir fait, pendant trente années de ma vie de publiciste, la guerre à la guerre, j’aurais tout à coup, le lendemain de la déclaration du 7 juillet 1870, changé de langage, si je n’avais pas été induit en erreur, […]. (Émile de Girardin, en préface de Le dossier de la Guerre de 1870, 23 septembre 1877)
    • Je me vois donc contraint de tirer ma plume du fourreau comme il convient au publiciste quand la poésie est vidée de son encre comme un corps de son sang. (Francis Lalanne, Mise en demeure à Monsieur le Président de la République française, Jean-Claude Gawsewitch, 2009, p. 17. ISBN 2350131785)
  2. (Aujourd’hui) Un juriste spécialisé dans le droit public. Un avocat publiciste.
Note[modifier]
Peut se dire, selon la définition du dictionnaire de l’Académie française, de qui écrit habituellement dans les « feuilles publiques » (journaux). Usage vieilli.

Synonymes[modifier]

  • (Vieilli) Il était utilisé comme synonyme de journaliste.
  • Est parfois utilisé pour dire « publicitaire ». Usage impropre (Petit Robert).
  • Faux-amis dans des langues étrangères, parfois proches des définitions vieillies du mot en langue française : en allemand, Publizist peut être employé pour dire « critique » ou « essayiste » ; en italien, Pubblicista désigne un éditorialiste ou chroniqueur de presse qui ne serait pas journaliste de profession ; en anglais, Publicist désigne un(e) chargé(e) de communication ou de relations publiques, un(e) attaché(e) de presse.

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]