ressentiment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Ressentiment

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du moyen français resentiment. → voir ressentir et -ment.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ressentiment ressentiments
\ʁə.sɑ̃.ti.mɑ̃\

ressentiment \ʁə.sɑ̃.ti.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Faible atteinte, faible renouvellement d’un mal qu’on a eu, d’une douleur qu’on a ressentie.
    • Il n’est pas encore délivré de sa fièvre, il en a quelques ressentiments.
    • Il vient d’avoir encore un léger ressentiment de sa goutte.
  2. (Figuré) (Plus courant) Souvenir douloureux qu’on garde des injures et blessures, avec désir de s’en venger.
    • Ce n’est pas de réprimer le juste ressentiment qui oppresse mon cœur depuis une année, et que l’on force enfin à s’exhaler. (Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau, En réponse sur la procédure du Châtelet dans l’affaire du 5 et 6 octobre 1789, Assemblée constituante du 2 octobre 1790)
    • Par contre, elles ont été assez médiocres pour nourrir son ressentiment personnel qui, […], explique largement la « petite guerre » faite aujourd’hui aux scientifiques et universitaires. (Fondation Copernic, Sarkozy et l’Université – la revanche personnelle d’un cancre, février 2009)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]