rosace

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : rosacé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir rose et -ace

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rosace rosaces
\ʁɔ.zas\
Une rosace dans une basilique. (3)

rosace \ʁɔ.zas\ féminin

  1. (Architecture) Ornement symétrique circulaire en forme de grande rose, que l’on place dans le renfoncement des caissons d’une voûte ou d’un plafond.
    • La Société, après avoir donné un souvenir à ces antiques paroisses, a visité l'église d’Hartennes. Cet édifice, bâti en grande partie en grès qui abondent sur ce terroir, aurait un aspect assez triste, s'il ne rachetait ce défaut par un portail de la Renaissance, en pierres de taille, décoré d'une assez jolie rosace et portant des écussons et des salamandres fantastiques. — (Abbé Pécheur, « Excursion de la Société », dans le Bulletin de la Société historique et scientifique de Soissons, 6e séance : jeudi 9 juin 1859, vol. 13, Soissons : à la Société & Paris : chez Victor Didron, 1859, p. 52)
    • L'auteur des étranges modillons d’Ardentes est venu à Sassierges-Saint-Germain, petite localité voisine, pour réaliser le décor de la porte occidentale de l'église. Celle-ci est un reflet parfait, quoique plus simple, du portail nord de Saint-Martin : même archivolte sculptée de demi-cercles opposés deux à deux, même alignement de rosaces sur les claveaux de la voussure médiane à l'arête torique, même mouluration complexe des tailloirs. — (Patricia Duret, La Sculpture romane de l'abbaye de Déols, chez l'auteur, 1987, p. 210)
  2. (Technique) Sorte d'agrafe circulaire plus ou moins ornée utilisée pour décorer le clou auquel est suspendu un tableau.
  3. (Architecture) Grande baie circulaire, ornée de vitraux, des églises et des cathédrales gothiques. — Note d’usage : On dit plus correctement rose.
    • Attention chef-d'œuvre ! Troia, ce village anodin, possède la plus belle cathédrale romane (1039) des Pouilles. La rosace est sublime : ses onze branches rayonnent sur un treillis de pierre qui n'est pas sans évoquer les moucharabiehs arabes. — (GEOguide : Pouilles et Basilicate, Gallimard Loisirs, 2015)
  4. (Plomberie) Élément circulaire servant de support à un tuyau lors du franchissement d’un mur.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • rosace sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]