plafond

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Plafond

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Anciennement écrit platfond ou plat-fond (xviiie siècle). Composé de plat et de fond du latin fundus (« fond de tout objet »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plafond plafonds
/pla.fɔ̃/
Le plafond d’une chapelle. (3)

plafond /pla.fɔ̃/ masculin

  1. (Architecture) Surface qui forme, dans une construction, la partie supérieure d’un lieu couvert ; constitué de de plâtre ou de menuiserie, quelquefois ornée de peintures, il forme le haut d’une salle, d’une chambre, etc.
    • Une cage à serins était pendue au plafond ; les oiseaux avaient été emportés, mais la mangeoire était pleine de chenevis. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Du plafond avaient dégouliné sur les murs de ciment brut des filets de plâtre et ma fièvre y dessinait des formes vivantes […]. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Une atmosphère pesante et troublante régnait encore entre les murs aux boiseries sévères, sous le plafond à écussons […]. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • J'essaie bien de cuire du porridge sur le réchaud à cadran, mais une vague plus forte envoie le porridge se coller au plafond et aux parois du poste. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Je demeurai couché sur le dos, les yeux grands ouverts, fixant le plafond. (Henry Miller, L'ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • […], il n'est de bruit qu'un ver qui taraude incessamment les boiseries et dans le plafond, la course d'un rongeur. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. (Mines & Carrières) Voûte d’une mine ou d’une carrière souterraine.
    • De temps en temps on trouve un enfoncement de terrain, une vallée en miniature, une ride du sol: c'est une carrière mal soutenue en dessous, dont le plafond de gypse a craqué. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses)
  3. (Peinture) Ouvrage destiné à décorer un plafond, une voûte, et qui, devant être vu de bas en haut, exige dans les figures certaines dispositions particulières de perspective, certains raccourcis.
    • Un plafond de Tiepolo.
  4. (Aviation) Hauteur maxima à laquelle peut atteindre un avion.
  5. (Figuré) Seuil ; maximum.
    • Le plafond de la Sécurité sociale est le montant maximum en euros des rémunérations ou gains à prendre en compte pour le calcul de certaines cotisations (…). Chaque année, ce plafond est actualisé conformément aux règles prévues dans l’article D242-17 du Code de la Sécurité sociale. (Les cotisations employeurs, Comité national routier, mars 2013)
  6. (Par analogie) (Finance) Chiffre maximumpeuvent se monter les opérations, soit en actif, soit en passif, d’un établissement, d’un service financier, ou d'un individu.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

plafond /Prononciation ?/ neutre

  1. Plafond.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • plafond sur Wikipédia (en néerlandais) Article sur Wikipédia