s’occuper de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Voir occuper.

Locution verbale [modifier le wikicode]

s’occuper de \s‿ɔ.ky.pe də\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de occuper)

  1. Penser à quelque chose ou à quelqu’un, en avoir la tête remplie, chercher les moyens d’y réussir.
    • Revenons maintenant à notre sujet, c’est-à-dire aux enfants de Paris, et occupons-nous des convalescents. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p. 145)
    • Et ils ont cherché à accaparer, chacun pour soi, la plus grande quantité de jouissances possible, sans s’occuper des intérêts d’autrui. — (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste)
    • À plat ventre, près de la rampe, l’électricien vérifiait les ampoules sans s’occuper de la vedette. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Il ne s’occupe que de bagatelles.
    • Il s’occupe trop du soin de sa santé.
  2. S’atteler à, effectuer une tâche, une action , une mission.
    • Plusieurs savants se sont occupés du rôle de l’huile dans la germination des graines oléagineuses. Ils ont examiné la question de deux manières différentes : […]. — (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, p. 2)
    • Je me demande bien ce que je ferais si j'étais enceinte. Tu me vois avec un gniard ? Remarque, ma mère s’en occuperait. Jusqu'à mon retour du lycée. — (Anne Vallaeys, Les Filles, éd. Fayard, 2002)
    • Fréquent et insupportable à l'urgence, un agité, saoul, méchant et sale, hurle des grossièretés. […]. Les gendarmes refusent de s'en occuper. L'ivresse qui est une infraction sur la voie publique devient une maladie à l'hôpital. Les vigiles sont appelés. L’arsouille a attrapé une infirmière et réclame « un bisou que je te dis ». — (Claude Chopin, L'Hôpital : allô quoi ?, Éditions Edilivre, 2017, p. 109)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]