socque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : socqué

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin soccus (« sandale »). Le diminutif socculus (« petite sandale », « brodequin ») a donné socle en français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
socque socques
\sɔk\

socque \sɔk\ masculin

  1. (Habillement) Sorte de chaussure sans quartier, à semelle et contrefort de bois.
    • Emma débouclait ses socques, mettait d’autres gants, rajustait son châle. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Le Lignon ne murmurait point à ses pieds ensabotés de gros socques de bois : c’était la Sil valaque […] — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 1-16)
    • Mais voici que Telcide désire ses socques pour aller au jardin sans se mouiller les pieds :
      — Où sont-ils ? ma bonne sœur Rosalie, ne les avez-vous point vus ?…
      — Ils étaient rangés dans le bas de la commode, ma bonne sœur Telcide…
      — Je vais y voir…
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 160.)
    • Ponctuellement, à huit heures trente, dans chaque école, M. et Mlle Ennberg épongent leur tableau noir, et la classe commence. Mais jusqu’à neuf heures, c’est un perpétuel claquement de socques, un bruyant va et vient d’élèves.— ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 27)
  2. (Habillement) Chaussure basse dont les acteurs de l’Antiquité se servaient dans les pièces comiques, à la différence du « cothurne », chaussure haute dont ils se servaient dans les tragédies.
  3. (Figuré) (Soutenu) Art de la comédie, par opposition à la tragédie.
    • Il a quitté le socque pour le cothurne.
    • Il chausse également le cothurne et le socque.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe socquer
Indicatif Présent je socque
il/elle/on socque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je socque
qu’il/elle/on socque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
socque

socque \sɔk\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de socquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de socquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de socquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de socquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de socquer.

Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « socque »

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin soccus.

Nom commun [modifier le wikicode]

socque \Prononciation ?\ féminin

  1. Semelle de terre grasse attachée aux pieds de ceux qui marchent.
    • Socque f. : a sole of durt or earth cleaving to the bottome of the foot in a cloggy way. — (Cotgrave, 1611)

Références[modifier le wikicode]