stationnaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin stationarius (« stationnaire, fixe »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
stationnaire stationnaires
\sta.sjɔ.nɛʁ\

stationnaire \sta.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui reste au même point, sans avancer ni rétrograder.
    • En supposant le taux de l’intérêt stationnaire et égal, par exemple, à 5 pour 100, un capital de 100 fr. vaut une rente perpétuelle de 5 fr. — (Joseph Bertrand, Traité d'arithmétique, page 218, L. Hachette et Cie, 1863)
    • L'exploitation ne devrait avoir lieu que quand la sève est stationnaire, c'est-à-dire depuis la première quinzaine d'octobre jusqu'au 1er janvier. Les bois coupés dans cette période sont d'une plus longue durée lorsqu'ils sont mis en œuvre. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 162)
    • La nature humaine n'est point stationnaire et, chaque jour, elle apporte un contingent nouveau de découvertes plus ou moins sensationnelles. — (Chanoine Kir, Le problème religieux à la portée de tout le monde, Paris : imp. des Orphelins d'Auteuil, 1923, rééd. 1950, page 19)
    • Une pluie de 25mm/h est appliquée jusqu'à obtention du régime d'écoulement stationnaire. Deux facteurs influençant le transfert de l’IPU et du DDF ont été testés : […]. — (Pluie et environnement, actes des huitièmes Journées du diplôme d'études approfondies sciences et techniques de l'environnement organisées les 15 et 16 mai 1997, à Paris, Presses de l'Ecole nationale des ponts et chaussées, 1998, p. 117)
  2. (Vieilli) (Automobile) Qui reste en stationnement, sans avancer ni rétrograder.
    • Comme le chauffeur déclare qu’il lui est impossible de rester stationnaire en cet endroit, elle les invite à monter dans la voiture. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 216.)
  3. (Mathématiques) Constant à partir d’un certain rang.
    • Exercice : trouver pour quelles valeurs du premier terme cette suite définie récursivement est stationnaire.
    • Il suffit que deux noyaux consécutifs soient égaux pour que la suite des noyaux itérés soit stationnaire.
    • Une troisième contrainte concerne la continuité de la fonction puissance au cas où ses valeurs seraient localement stationnaires. — (Patrick Dehornoy, La Théorie des Ensembles, C&M, 2017, p. 181)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

stationnaire masculin

  1. (Marine) Bateau de guerre mouillé à l’entrée d’une rade, pour exercer une surveillance sur les navires qui entrent et qui sortent.
    • Le commandant du stationnaire.
    • (…) rendre passage demain sur le paquebot de Constantinople, et rejoindre le stationnaire anglais le Deerhound, qui se promène par là-bas. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
  2. Libraire-copiste dans les universités européennes du 13e au 15e siècle.
    • Ainsi d’un métier lié au monde du livre entre le XIIIe et le XVe siècle, et dont on trouve trace dans le cartulaire de l’Université de Paris : stationnaire, à ne point confondre avec libraire. — (Stationnaire : métier lié au livre avant l’avènement de l’imprimerie le 26/08/2018 sur france-pittoresque.com)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]