tempe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Tempe

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin tempora (pluriel de tempus), devenu tempula en latin populaire puis temple du 11ème au 18ème siècle.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
tempe tempes
\tɑ̃p\
Une statue d'homme avec une petite ombre sur la tempe.

tempe \tɑ̃p\ féminin

  1. (Anatomie) Partie latérale de la tête entre l’oreille et le front.
    • Mes tempes battent ; toute ma chair va à cette femme presque nue et charmante dans le matin et dans le transparent vêtement qui enferme la douce odeur d’elle… — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Et Jourgeot, d’un œil hagard, dilaté, le rouge au front, le sang aux tempes, voyait tout cela, un étrange pincement au cœur. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quand il se dresse face à quelque « vieille écorce », chêne, frêne, ou hêtre, […] Arsène André éprouve une virile volupté. Sa chair se durcit, son col se gonfle, le sang lui afflue aux tempes à coups précipités — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Apparentés étymologiques[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « tempe [tɑ̃p] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]