terrorisme intellectuel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) → voir terrorisme et intellectuel.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
terrorisme intellectuel terrorismes intellectuels
\tɛ.ʁɔ.ʁis.m‿ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
ou \te.ʁɔ.ʁis.m‿ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\

terrorisme intellectuel \tɛ.ʁɔ.ʁis.m‿ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\ ou \te-\ ou \-ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\ masculin

  1. Pratique d’intimidation par divers moyens et procédés intellectuels (publications, interventions dans les médias, amalgames, sophismes, attaque ad hominem, reductio ad Hitlerum, insultes, poursuite en justice, etc.) dans le but d’empêcher toute personne d’exprimer publiquement des idées ou opinions décrétées gênantes ou politiquement incorrectes.
    • Mais contre les réfractaires, cinquante années durant, le microcosme parisien a mis un branle un mécanisme. Ce mécanisme, c’est le terrorisme intellectuel.
      C’est un système totalitaire. Mais d’un totalitarisme patelin, hypocrite, insidieux. Il vise à ôter la parole au contradicteur, devenu une bête à abattre. À abattre sans que coule le sang : uniquement en laissant fuser des mots. Les mots de la bonne conscience. Les mots des grandes consciences. Les mots qui tuent.
      — (Jean Sévillia, Le terrorisme intellectuel de 1945 à nos jours, Paris, Perrin, 2000)
    • Le terrorisme intellectuel, qui insulte et fait la morale aux réfractaires qui osent ouvrir les yeux et décrire ce qu’ils voient, vit-il ses derniers instants? En tout cas, il devient devient de plus en plus pitoyable. Voyez l’affaire Claude Allègre : pour avoir mis en doute les croyances des idéologues Verts sur la responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique, l’ancien ministre aura été traité de négationniste et d’incapable, avant que ses objections rencontrent l’adhésion de scientifiques et d’une partie de l’opinion. — (Ivan Rioufol, « Pour une radioscopie de la France », 2010)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]