intellectuel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin intellectualis (« qui se rapporte à l’intelligence, intellectuel »), apparenté à intellĭgĕre (« discerner », « saisir », « comprendre ») composé du préfixe inter- (« entre ») et du verbe legere (« cueillir », « choisir », « lire »).
En tant que substantif, « intellectuel » est d’apparition récente. Il est directement lié à l’Affaire Dreyfus : le mot a été adopté, en mauvaise part, par Maurice Barrès et Ferdinand Brunetière, qui, dans leurs écrits anti-dreyfusards, entendaient dénoncer l’engagement d’écrivains comme Émile Zola, Octave Mirbeau ou Anatole France en faveur de Dreyfus, et sur un terrain – les affaires militaires et l’espionnage – qui leur était étranger.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin intellectuel
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
intellectuels
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
Féminin intellectuelle
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
intellectuelles
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\

intellectuel \ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\

  1. Qui appartient à l’intellect ; qui est dans l’entendement.
    • Mais en considérant les facultés corporelles et intellectuelles, et les autres moyens de chaque homme en particulier, nous y trouverons encore une plus grande inégalité relativement à la jouissance du droit naturel des hommes. — (François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
    • Rien ne voulait sortir de ses lèvres, toute sa face exprimait un travail de gésine intellectuelle horriblement douloureux : il lui semblait que son cerveau était muré. — (Louis Pergaud, La guerre des boutons, Paris : Mercure de France, 1912, chap. 3)
    • Tandis que le Midi, qui a, de tout temps, été un foyer de vie intellectuelle très intense et où les juifs cultivaient toutes les sciences, a été le point de départ d’une agitation antiphilosophique et antiscientifique […]. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • C'est cet état général d’incertitude intellectuelle qui permet chez beaucoup la persistance d’attitudes doctrinales périmées, irréalistes, sans que l'on puisse faire de leurs égarements des symptômes psycho-pathologiques. […]. Mais on ne doit pas oublier que l’indéfinition des structures sociales crée chez beaucoup un état de trouble psychique. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 39)
    • Tout dépend de l'attitude à la fois culturelle, ecclésiale et personnelle de ceux qui adoptent une telle posture intellectuelle (nous avons personnellement cessé depuis longtemps de croire que la posture intellectuelle suffisait à rendre compte de l’attitude réelle d'un intellectuel !). — (Denis Müller, Les passions de l'agir juste: fondements, figures, épreuves, Fribourg (Suisse) : chez Saint-Paul, 2000, page 13)
  2. Chez qui prédomine l’usage de l’intelligence, par opposition à manuel.
    • Les travailleurs intellectuels.
    • Confédération des travailleurs intellectuels.

Abréviations[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin intellectuel
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
intellectuels
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
Féminin intellectuelle
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
intellectuelles
\ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\
ou \ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\

intellectuel \ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\ masculin (pour une femme on dit : intellectuelle)

  1. Personne dont l’activité repose sur l’exercice de l’esprit, qui s’engage dans la sphère publique pour faire part de ses analyses.
    • Les riches sont bien généreux avec les intellectuels : ils nous laissent les joies de l'étude, l'honneur du travail, la sainte volupté du devoir accompli; ils ne gardent pour eux que les plaisirs de second ordre, tels que caviar, salmis de perdrix, Rolls-Royce, champagne et chauffage central au sein de la dangereuse oisiveté!. — (Marcel Pagnol, Topaze, IV, 4, 1928)
    • Autour d’eux, des intellectuels, des écrivains d’avant-garde, snobs gagnés à un bolchevisme moral et politique, arrivistes précocement aigris, les appuient et les encadrent. — (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)
    • Je compte parmi mes amis de très nombreux Musulmans et Musulmanes, appartenant aux niveaux et aux milieux les plus divers, et je puis vous assurer qu’un intellectuel musulman, et musulman convaincu — professeur, médecin, avocat, instituteur — a une attitude religieuse plus proche de celle d’un intellectuel chrétien que de celle d’un illettré de son pays. Et inversement. — (Germaine Tillon, L’Algérie en 1957, 1957)
    • Je crois, docteur, que l’homme de Néandertal est en train de nous le mettre dans l’os. Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. — (Michel Audiard, Un taxi pour Tobrouk, 1961)
    • En général, les intellectuels arabes musulmans, y compris ceux de gauche, ne sont pas parvenus à rappeler à leur public que la laïcité en politique était à l’ordre du jour dans l’histoire islamique après Mahomet ou après ses prophéties, contrairement aux mythes de l’historiographie islamique […]. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.109)
    • Et les intellectuels ? En France comme ailleurs, tous n’ont pas, loin s’en faut, une pleine lucidité sur cette précarité galopante. Les nuages sociaux qui s’accumulent les requièrent diversement. — (Alexis Lacroix, Quand le justice sociale redevient une idée neuve, dans Marianne, no665, 16 janvier 2010)
    • La presse indigénophile a joué un rôle déterminant dans la formation de la presse «indigène» et de la conscience politique des intellectuels algériens. — (Zahir Ihaddaden, Histoire de la presse indigène en Algérie: des origines jusqu'en 1930, Entreprise Nationale du Livre, 1983)

Abréviations[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]