théodicée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : theodicee

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1710) Mot forgé par Gottfried Wilhelm Leibniz dans son Essais de théodicée, sur la base du grec ancien θεός, theós (« dieu ») et δίκη, díkê (« justice, droit ») : « justice de Dieu ». L’ouvrage de Leibniz ayant pour but de justifier contre Pierre Bayle les prérogatives divines, comme la providence, le sens s’est élargi pour devenir synonyme de « théologie naturelle, science de Dieu établie par les seules lumières de la raison, sans recours à la révélation ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
théodicée théodicées
\te.ɔ.di.se\

théodicée \te.ɔ.di.se\ féminin

  1. (Philosophie, Religion) Tentative d’explication du mal qui existe dans le monde malgré la bonté de Dieu, de la nature, de la société, ou de l’homme.
  2. (Figuré) Tentative de justification.
    • L’ombre de Marx, ou à tout le moins celle de Keynes, plane de nouveau comme un surmoi sur les théodicées libérales. — (Alexis Lacroix, « Quand la justice sociale redevient une idée neuve », dans Marianne, n°665, 16 janvier 2010)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]