tiers

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Tiers

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin tertius (« troisième »).

Nom commun[modifier]

Invariable
tiers
\tjɛʁ\

tiers \tjɛʁ\ masculin

  1. (Mathématiques) Partie d’une unité qui est subdivisée en trois parties égales ; résultat de la division par trois. 1/3.
    • Chacun d’eux semblait aussi long que le Strand et aussi large que Trafalgar Square. Certains même devaient avoir un tiers de mille de longueur. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 130 de l’éd. de 1921)
    • Les sociétaires soumis à l’assurance obligatoire auront à supporter deux tiers du montant des cotisations, l'autre tiers est à la charge du patron. (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 49, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.80)
    • Un tiers environ du département est formé de ces causses dénudés, de ces plateaux calcaires hauts, ici de 500 à 1000 mètres […] (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cette salle des machines est découpée en deux. Deux tiers de l'énergie sont distribués à une fréquence de 50 Hz pour alimenter des sites industriels en Bavière. Le tiers restant, qui affiche 16,7 Hz, est fourni à la Deutsche Bahn, pour faire rouler ses trains dans le land. (Ludovic Dupin, La centrale qui a électrifié la Bavière, dans L’Usine nouvelle, n°3252, 8 septembre 2011, page 8)
  2. Troisième personne.
    • Il survint un tiers.
    • Il se mit en tiers avec tel et tel.
    • J’étais en tiers avec eux.
  3. (Par extension) Personne étrangère à une affaire.
    • Il ne faut point mêler de 'tiers' à cette affaire.
    • Les sommes seront déposées entre les mains d’un tiers.
    • Le droit des tiers.
  4. Troisième situation.
    • Le principe du tiers exclus
  5. (Histoire) (France) (Par ellipse) Le tiers état.
    • On dit que vous avez un beau nom, et que pour l’honneur vous êtes sans reproche ; mais on dit aussi que vous pourriez bien adhérer au doublement du tiers. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, Tome 2, 4, 1833)
    • Pour l’élection du député direct, la municipalité […] obtint du Garde des sceaux l’autorisation de réunir indistinctement dans les paroisses tous les membres du tiers, corporés ou non corporés. (Jean-Louis Masson, Histoire administrative de la Lorraine ; des provinces aux départements et à la région, Paris, F. Lanore, 1982, p.125)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin tiers
\tjɛʁ\
Féminin tierce
\tjɛʁs\
tierces
\tjɛʁs\

tiers \tjɛʁ\

  1. Troisième.
    • L’Angleterre ne voulait rien savoir d’une intervention au Maroc par une tierce Puissance, qui mettrait en danger la position-clef de Gibraltar. (Franco Arese, La Politique africaine des États-Unis, 1945)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

tiers \tiəz\

  1. Pluriel de tier.

Forme de verbe[modifier]

tiers \tiəz\

  1. Troisième personne du singulier du présent de tier.