tourner le dos

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de tourner et de dos → voir tournedos.

Locution verbale [modifier le wikicode]

tourner le dos \tuʁ.ne lə do\ intransitif (se conjugue, voir la conjugaison de tourner)

  1. Se retourner, présenter le dos à quelqu’un.
  2. (Figuré) Quitter quelqu’un et le laisser là par mépris, par indignation, ou lorsqu’on abandonne ses intérêts.
    • Dans la mauvaise fortune, la plupart des amis vous tournent le dos.
    • Il tourne le dos à l’endroit où il veut aller : Se dit d’un homme qui, au lieu d’aller où il veut, prend un chemin tout opposé.
  3. Fuir.
    • Tourner le dos aux ennemis, à l’ennemi.
  4. S’en aller.
    • Vous n’aurez pas tourné le dos, vous n’aurez pas le dos tourné qu’il ne se souviendra plus de vous. (Figuré) et (Familier),
    • La fortune lui a tourné le dos, la fortune lui est devenue contraire.
    • La nature humaine étant ce qu'elle est, d’aucuns placotaient contre nous quand on avait le dos tourné. Cela ne me dérangeait plus. Je m'étais faite à l'idée qu'on ne peut empêcher les gens de parler […]. — (Stéfanie Trudeau & Bernard Tétrault, Matricule 728: Servir et se faire salir : Mon histoire, Varennes (Québec) : Éditions AdA, 2015)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]