trait d’union

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de trait et de union.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
trait d’union traits d’union
\tʁɛ d‿y.njɔ̃\

trait d’union \tʁɛ d‿y.njɔ̃\ masculin

  1. Signe de ponctuation (qui s'écrit « ‐ ») utilisé pour joindre deux mots.
    • Diviser, c’est couper d’une ligne à la suivante, entre deux syllabes par la figure nommée division ; figure que malgré son identité il faut se garder de confondre avec le trait d’union, dont le rôle est de marquer l’union de plusieurs mots. (A. Frey, Nouveau manuel complet de typographie, 1857, p. 142)
    • L’anti-monte-lait étonne d'abord en tant que mot : c'est un nom composé, mais composé de trois bouts. Il n'y en a pas des masses dans notre lexique, et on ne sait pas trop bien s'il faut des traits d'union, combien, et où. (Jacques Gaillard, Qu'il était beau mon Meccano : 21 leçons de choses, Mille et une nuits, 2009)
  2. (Figuré) Ce qui relie ; ce qui unit.
    • Trait d’union entre l’Ardenne et la Gaume, le Pays de la Semois a pour «capitale » Florenville. (Le Petit Futé Wallonie, 2011, p.316)


Note[modifier]
La norme ASCII code de la même manière le trait d’union et le signe moins (qui s’écrit « - »). Unicode distingue le trait d’union (qui s’écrit « ‐ ») et le signe moins (qui s’écrit « − »), et appelle le caractère de la norme ASCII trait d’union-signe moins.
Le trait d’union s’utilise en particulier pour :

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus trait d’union figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : typographie.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]