trait d’union

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de trait et de union.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
trait d’union traits d’union
\tʁɛ d‿y.njɔ̃\

trait d’union \tʁɛ d‿y.njɔ̃\ masculin

  1. Signe de ponctuation (qui s'écrit « ‐ ») utilisé pour joindre deux mots.
    • Diviser, c’est couper d’une ligne à la suivante, entre deux syllabes par la figure nommée division ; figure que malgré son identité il faut se garder de confondre avec le trait d’union, dont le rôle est de marquer l’union de plusieurs mots. — (A. Frey, Nouveau manuel complet de typographie, 1857, p. 142)
    • L’anti-monte-lait étonne d'abord en tant que mot : c'est un nom composé, mais composé de trois bouts. Il n'y en a pas des masses dans notre lexique, et on ne sait pas trop bien s'il faut des traits d'union, combien, et où. — (Jacques Gaillard, Qu'il était beau mon Meccano : 21 leçons de choses, Mille et une nuits, 2009)
  2. (Figuré) Ce qui relie ; ce qui unit.
    • Trait d’union entre l’Ardenne et la Gaume, le Pays de la Semois a pour «capitale » Florenville. — (Le Petit Futé Wallonie, 2011, p.316)


Note[modifier]
La norme ASCII code de la même manière le trait d’union et le signe moins (qui s’écrit « - »). Unicode distingue le trait d’union (qui s’écrit « ‐ ») et le signe moins (qui s’écrit « − »), et appelle le caractère de la norme ASCII trait d’union-signe moins.
Le trait d’union s’utilise en particulier pour :

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus trait d’union figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : typographie.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]