vexer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin vēxāre.

Verbe [modifier]

vexer \vɛk.se\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se vexer)

  1. (Vieilli) Tourmenter par abus de pouvoir; opprimer; persécuter.
    • Ce seigneur vexait ses vassaux.
    • Cet homme se plaît à vexer tous ceux qui sont sous ses ordres.
    • Ce, n'est point pour être rançonnée et vexée par de nouveaux usurpateurs, que la France a renversé le trône d'un monarque inepte et parjure, supprimé les corporations presbytérales et féodales; — (Alexandre André Bacher, Cours de droit public, volume 5, 1803, p. 50)
    • C'est une erreur trop commune de la loi, de concevoir, de combiner à part, chacune de ses prescriptions (...) Et ne considérant point qu'elles portent tour à tour, sur telle personne ou telle contrée, laquelle déja vexée et pressurée par l'une, se trouve impuissante à satisfaire aux autres. — (Nicolas III de la Gervaisais, Des conditions de l'impôt, 1830, p. 26)
  2. (Transitif) ou (Pronominal) (Familier) Froisser, chagriner, dépiter quelqu’un, le toucher dans son amour-propre.
    • Vous l’avez vexé en parlant ainsi.
    • Il est très susceptible, il se vexe pour un rien.
    • Cela me vexe, j’en suis vexé : Cela me cause de l’ennui, du dépit, de la contrariété.
  3. (Littéraire) (par extension du sens 1 aux choses) Malmener, maltraiter.
    • Mme Duvalle, rouge et branlant un chignon vexé, venait de tourner le bouton, soufflait sur la peau du lait, empoignait la lavette. — (Hervé Bazin, Le bureau des mariages, Grasset, 1951, p. 160)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Moyen français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin vexo.

Verbe [modifier]

vexer \vɛk.se\ 1er groupe (conjugaison)

  1. Tourmenter ; maltraiter ; persécuter.
    • Terroir Romain qu'interpretoit augure,
      Par gent Gauloise par trop sera vexee:
      Mais nation Celtique craindra l'heure,
      Boreas, classe trop loing l'avoir poussee.
      — (Nostradamus, Les Prophéties de M. Nostradamus, Centurie II, quatrain 99, 1555)
  2. (par extension du sens 1 aux choses) Malmener, maltraiter.
    • Par les deux testes, & trois bras separés,
      La cité grande par eaux sera vexee:
      Des grands d'entr'eux par exil esgarés,
      Par teste Perse, Bisance fort pressée.
      — (Nostradamus, Les Prophéties de M. Nostradamus, Centurie V, quatrain 86, 1555)