vivat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin vivat (« qu’il vive, que vive, vive ! »)), troisième personne du subjonctif de vivo (« vivre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vivat vivats
\vi.va\

vivat \vi.va\ masculin

  1. Acclamation, cri de joie de la foule.
    • De toutes parts s'élevaient les acclamations et les cris : « A Paris! » Ces vivats, ces enthousiasmes faisaient contraste avec la froideur, les réserves, les critiques, les refus d'obéissance des maréchaux comme Ney, Lefebvre, Oudinot, Mac-Donald qui, la veille, avaient déclaré à Napoléon qu'un projet de retour sur Paris était une folie. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p.8)
    • Des cris, des vivats et des fanfares terminèrent cette singulière cérémonie. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Demain ! gronda-t-il, c’est du Louvre que j’écouterai les vivats frénétiques de Parisiens ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)

Note :

Autrefois, on faisait volontiers ce mot invariable au pluriel :
  • Ce sont des vivat et des cris de joie. — (Gustave Mathieu, Parfums, chants et couleurs, Monsieur Gaudéru, L’entrée au bois, IV ; Imprimerie Louis Perrin, Lyon, 1873, page 278)

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Interjection [modifier le wikicode]

vivat \vi.va\

  1. Acclamation.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Same du Nord[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

vivat /ˈvivɑt/

  1. Nominatif pluriel de vivva.