besicles

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : bésicles

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français bericle (« béryl, bésicles ») devenu besicle par assibilation du /r/ intervocalique.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

besicles /be.zikl/ féminin au pluriel uniquement (plurale tantum)

Des besicles(1)
  1. (Vieilli) (Au pluriel) Lunettes sans branches qui se fixent aux nez.
    • Enfin, le quatrième, celui qui a des besicles, et l’air un peu malade, c’est notre ami M. Thomas, l’auteur des "Éloges". (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Le vieux Melchior, […], le nez pincé dans ses grandes besicles de corne et les lèvres serrées, ne pouvait s’empêcher de déposer sur l’établi sa loupe et son poinçon et de jeter quelquefois un regard vers l’auberge, […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
  2. (Figuré) Vision, point de vue vieux et démodé.
    • Il passe cependant en France pour un ultra libéral d’extrême droite, parce qu’il décrit la réalité sans emprunter les bésicles idéologiques à la mode dans le sixième arrondissement.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]