bouffonnerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir bouffon et -erie.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bouffonnerie bouffonneries
/bu.fɔn.ʁi/

bouffonnerie /bu.fɔn.ʁi/ féminin

  1. (Propre) (Théâtre) Jeu théâtral de bouffon.
  2. (Figuré) Ce qu’on fait ou ce qu’on dit pour exciter le rire ; plaisanterie grossière.
    • Les Lettres à l'Étrangère, […] malgré cette jactance énorme, qui le fait se gonfler jusqu'à la bouffonnerie, sont le plus émouvant, le plus angoissant martyrologe qui se puisse imaginer d'une vie d'artiste, […]. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    •  […] ; la théologie morale des socialistes sérieux n'est pas une des moindres bouffonneries de notre temps. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Parodie de justice ou bien procès de bouffonnerie, comme il était écrit tout récemment dans un des plus grands journaux du monde ! Pourquoi cette mascarade dont je fus victime ? (Joseph Caillaux; Discours de Montpellier, noté dans Ma doctrine, 1926)
    • Ce n'était rien de manier un tel homme, et je jouais très bien mon rôle dans la bouffonnerie militaire que je découvrais seulement maintenant. (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]