cigogne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l'ancien occitan cigonha, du latin ciconia (« cigogne ») ; a remplacé l’ancien français soigne, ceoigne.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cigogne cigognes
/si.ɡɔɲ/
Une cigogne blanche. (1)

cigogne /si.ɡɔɲ/ féminin

  1. Oiseau échassier migrateur aux longues pattes et au long bec droit (du genre Ciconia).
    • Tant qu'on n'enseignera pas une arachnologie dans les écoles, tant que les araignées ne seront pas regardées dans chaque maison comme des animaux sacrés, et conservées avec le même respect que les hirondelles et les cigognes, l'agriculture n'atteindra jamais à un haut degré de perfection. (Heinrich Zschokke‎, Le fugitif du Jura, ou le Grison : simple épisode des troubles de la Suisse en 1799, t.2, traduit de l'allemand par Adolphe Loève-Veimars, Paris, Charles Gosselin, 1829, p.103)
    • Pas un fumeur, pas un enfant, qu’ils ne se fassent interroger sur les cigognes, sur Strasbourg, sur les têtes de pipes. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Par analogie) (Technique) Levier ou dispositif à forme recourbée qui rappelle le bec ou le cou de cet animal.
Note[modifier | modifier le wikicode]
Pour l’oiseau : Elle claquette ou craquette, pousse son cri ; son petit s’appelle le cigogneau.

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]