incessamment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de incessant, par son féminin incessante, avec le suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
incessamment
/ɛ̃.se.sa.mɑ̃/

incessamment /ɛ̃.se.sa.mɑ̃/ invariable

  1. (Vieilli) Sans cesse, continuellement.
    • Il me semble surtout incessamment le voir Déposer en nos mains son absolu pouvoir. (Pierre Corneille, Cinna, III, 2)
    • Il faut incessamment que ta langue s’égaye. (Hauteroche, le Deuil, scène 4)
    • Il semble que le ciel sur tous tant que nous sommes Soit obligé d’avoir incessamment les yeux. (Jean de la Fontaine, Fabl. VIII, 5)
    • Mon nom qu’incessamment toute la terre adore. (Molière, Amphitryon III, scène dernière)
    • On me mande qu’il est incessamment avec la duchesse de V […] (Marquise de Sévigné, 7 juillet 1680)
    • Cette langueur ennemie qui lui ôtait incessamment quelque partie d’elle-même, et qui lui portait tous les jours quelque trait mortel dans le sein. (Esprit Fléchier, Mme de Mont.)
    • La vieillesse chagrine incessamment amasse. (Nicolas Boileau, Art poétique, III, 385)
    • Désabusé des choses d’ici-bas par un spectacle qui lui en met sous les yeux le néant, et qui lui annonce incessamment la même destinée. (Jean-Baptiste Massillon, Carême, Mort.)
    • […] le voyageur aperçoit devant lui […] une chaîne de rochers qui, par une fantaisie de la nature, paraît avoir été posée pour encaisser le fleuve dont les flots minent incessamment la pierre […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Des détonations retentissaient incessamment, comparables aux décharges continues d’une formidable artillerie. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • […] il n’est de bruit qu’un ver qui taraude incessamment les boiseries et dans le plafond, la course d’un rongeur. (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)
  2. Sans retard, au plus tôt.
    • On me mande toutes les prospérités de Bouchain et que le roi revient incessamment. (Marquise de Sévigné, 277)
    • Le roi m’ordonna l’après-dînée de vous renvoyer incessamment, d’abord que vous seriez arrivé ; vous voilà, retournez-vous-en. (Antoine Hamilton, Gramm. 11)
    • Incessamment j’en dirai ma pensée. (Denis Diderot, Claude et Nér. I, 35)
Note[modifier | modifier le wikicode]
L’Académie remarque que dans le sens (2), il ne s’emploie que par rapport au temps futur.
    • Mais dans l’exemple suivant incessamment est construit avec un verbe au passé, et on ne voit pas ce qui empêcherait de s’en servir de la sorte : En arrivant à Lisbonne, il [le roi de Portugal] avait nommé aussitôt pour toutes les places frontières des gouverneurs, gens fidèles et pleins de valeur et d’expérience, qui partirent incessamment […] (Abbé René Aubert de Vertot, Histoire des révolutions de Portugal, Didot, Paris, 1816 (1711))

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

continuellement
bientôt, dans peu de temps

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]