lardon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(fin xiie siècle) De lard et du suffixe -on. Le sens de « mioche » apparaît en 1878.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
lardon lardons
/laʁ.dɔ̃/

lardon /laʁ.dɔ̃/ masculin

  1. (Cuisine) Petit morceau de lard coupé en long, qu’on introduit dans la viande avec une lardoire.
    • Certains plats restent à la carte toute l'année : frisée aux lardons, bouquet de crevettes sauce cocktail, gambas flambées au pastis, bavette d'aloyau à l'échalote, tête de veau sauce gribiche […]. (Petit Futé Seine-et-Marne, 2008, p.103)
    • Mettre des lardons dans un bœuf à la mode.
  2. (Figuré) (Familier) Raillerie piquante contre quelqu’un.
    • Lancer des lardons à quelqu’un.
    • Poursuivre quelqu’un de ses lardons.
  3. (Technique) Petit morceau de métal servant à boucher une fissure.
  4. (Figuré) (Familier) (Argot) Enfant en bas âge.
    • Pour se faire des finances
      On fabrique des lardons
      On touche l’assurance
      Et les allocations
      (Boris Vian, Le Petit Commerce, 1955)
    • Des trucs qu’on n’ose plus lire aux lardons d’à présent, crainte qu’ils vous balancent le bouquin à la frime en vous traitant d’horribles. (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, II, 1)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]