made

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Made, madé, mą́de, máðe

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

À rapprocher du néerlandais maakte et de l’allemand machte.

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to make
\ˈmeɪk\
Présent simple,
3e pers. sing.
makes
\ˈmeɪks\
Prétérit made
\ˈmeɪd\
Participe passé made
\ˈmeɪd\
Participe présent making
\ˈmeɪ.kɪŋ\
voir conjugaison anglaise

made \ˈmeɪd\

  1. Prétérit de make.
  2. Participe passé de make.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Finnois[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

lote

made \Prononciation ?\

  1. (Zoologie) Lote (poisson).

Néerlandais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

made \Prononciation ?\ féminin/masculin

  1. (Zoologie) Ver, asticot.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • made sur Wikipédia (en néerlandais) Wikipedia-logo-v2.svg
  • asticot sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Roviana[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral[modifier | modifier le wikicode]

made \Prononciation ?\

  1. Quatre.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Simon Corston-Oliver, « Roviana », dans John Lynch, Malcolm Ross et Terry CrowleyThe Oceanic Languages, Curzon Press, Londres, 2002