nauséabond

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin nauseabundus (« qui éprouve le mal de mer, qui est dégoûté, qui a des nausées »).

[1]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin nauséabond
/no.ze.a.bɔ̃/
nauséabonds
/no.ze.a.bɔ̃/
Féminin nauséabonde
/no.ze.a.bɔ̃d/
nauséabondes
/no.ze.a.bɔ̃d/

nauséabond /no.ze.a.bɔ̃/

  1. Qui cause des nausées.
    • Depuis l’âge de dix ans, cette femme était troublée par des désordres nerveux, dus en partie à la façon dont elle grandissait dans l’air tiède et nauséabond de la chambre où râlait le petit Camille. (Émile Zola, Thérèse Raquin, 1867)
    • Elle avait brûlé deux cierges bénits, […], lorsqu’enfin le flux glaireux et nauséabond s'alentit, l'odeur fade devint moins pénétrante, plus lentement, le petit visage quitta son masque cadavérique. (Jean Rogissart, Mervale, p.27, Denoël, 1937)
    • Lorsque des agriculteurs étendent du lisier dans les champs, cette odeur nauséabonde se répand dans l'environnement à des kilomètres autour du champ d'épandage. (Jean Belmont, Phénomènes paranormaux : Explications scientifiques ou faits avérés ?, page 139, La Compagnie Littéraire, 2007)
  2. (Figuré) Qui déplaît fortement, rebute, provoque le dégoût.
    • Paroles nauséabondes. propos indécents, choquants.
    • Littérature nauséabonde. romans, écrits qui heurtent la morale et le bon goût.
    • II connaît la propension d’Alcandre à inverser les signes, Alcandre parlera de sa foi comme d’un vice nauséabond et de son vice comme d’une ascension subtile. (Lawrence R. Schehr, Aimez-vous le queer ?, 2005)
    • Idées nauséabondes opinions qui provoquent l'indignation.
    • Les idées nauséabondes ne sont dangereuses qu’en l’absence d’hommes pour en défendre de meilleures. (Ayn Rand, Atlas Shrugged, 1957, trad. Sophie Bastide-Foltz La Grève, 2011.)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (nauseabundus)