vêtir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français vestir, issu du latin vestire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

vêtir /vɛ.tiʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Habiller, couvrir d’un vêtement.
    • La veuve de Henri II était vêtue de ce deuil qu’elle n’avait point quitté depuis la mort de son mari. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • M. Bernard, notaire, sortait de chez lui, à pointe d’aube […]. Il était entièrement vêtu de casimir noir, ainsi qu’il convient à un notaire. (Octave Mirbeau, La mort du chien ,)
    • Et ces costumes, ils se trouvaient étendus dans les séchoirs, numérotés par habilleuses, car on leur donnait aussi des serviteurs pour s’en vêtir ! (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.179)
  2. (Par extension) Fournir des vêtements.
    • C’est une des œuvres de miséricorde de vêtir les pauvres.
    • Il a beaucoup de peine à nourrir et vêtir ses nombreux enfants.
  3. (Vieilli) Mettre sur soi.
    • Vêtir une robe de chambre.
  4. (Plus rare) Revêtir.
    • Installée près du lit, […] elle baisait, une à une, des images de piété insérées dans un livre vêtu de drap noir. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]