échafauder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dériver de échafaud et de la désinence verbale -er.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

échafauder intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Dresser des échafaudages, en parlant de la construction ou de la décoration des bâtiments.
    • Il a fallu échafauder pour terminer ce mur, pour travailler à ce dôme.

échafauder transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Figuré) Bâtir avec précipitation et sans ordre un projet, une théorie, une argumentation qui n’offre pas de caractère solide et durable.
    • Plus d'un jeune instituteur stagiaire a retrouvé dans le siècle celle pour qui s'échafaudaient ses odes et ses sonnets. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Les théoriciens de la version alternative […] échafaudent des hypothèses conformes à leurs convictions sans apporter de preuves indiscutables. (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p.5, automne 2008)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (échafauder), mais l’article a pu être modifié depuis.