écoper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dénominal de écope.

Verbe [modifier]

écoper \e.kɔ.pe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Vider un bateau avec une écope.
    • Écoper l'eau d'un bateau.
  2. (Familier) Éprouver un dommage, recevoir une forte réprimande, souvent imméritée.
    • D'ailleurs, ce qui est particulier à la politique de l’histoire sainte, c'est que, chaque fois qu'un personnage marquant fait quelque chose de mal, c'est toujours le pauvre peuple qui écope. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 131, Fischbacher, 1896)
    • Quand il se trouvait, par hasard, qu’un d’entre eux fût compromis, en classe, dans une affaire de bavardage, discussion ou jeu défendu, il arrivait toujours, prenant un air de sainte-nitouche, à s’en tirer sain et sauf, tandis que les copains, eux, ne manquaient pas d’écoper pour lui. — (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Puis, c'est au tour des « bombeurs » de Bastia - Oliva, Christofari et Léoni. Déjà en prison depuis plusieurs mois pour de simples graffitis, ils écopent de peines de deux ans de prison avec sursis. — (Pierre Poggioli, FLNC années 70, Éditions DCL, 2006, p. 126)

Synonymes[modifier]

  • (Recevoir un châtiment, une peine) encaisser

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]