vider

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : vidër

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir vide, -er et vuider

Verbe [modifier le wikicode]

vider \vi.de\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Retirer d’un récipient ou de quelque lieu ce qui y était contenu ; rendre vide.
    • Après avoir totalement désossé l'engin, j’avais savamment vidé le pot d'échappement en supprimant les chicanes et adapté un carburateur récupéré sur la vieille mobylette d'un copain. — (Régis de Soulaines, Le Sirop de la Rue, ou La Flûte désenchantée, 5 sens éditions, 2017)
    • Après leur soupe, ils vidèrent un verre de vin dans leur assiette et firent chabrot, levant la lourde faïence brune jusqu'à leurs lèvres qu'ils essuyèrent ensuite d'un rapide coup de poignet. — (Pierre Gamarra, L'Or et le Sang, Éditeurs français réunis, 1970, p. 16)
    • Alors, si le vent du nord vient à souffler, ces graux sont promptement agrandis, il s'en forme même de nouveaux, et les étangs se déchargent en peu de jours d'une grande partie de leurs eaux ; ils se vident presque entièrement si le mistral (nord-ouest) souffle assez long-temps avec son impétuosité ordinaire. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 74)
    • Vider sa bourse, un tiroir, un appartement. — La salle se vida lentement.
  2. (Figuré) et (Familier) Finir, terminer, boire le liquide contenu dedans.
  3. (Cuisine) Retirer les viscères, les entrailles d’un poisson, d’une volaille.
    • Vider une volaille, du gibier, du poisson.
  4. (Fauconnerie) Purger.
    • Vider un oiseau.
  5. (Vieilli) Evider, creuser par le bout
    • Vider une clef, un canon de fusil.
  6. Sortir, partir, fuir, quitter, par crainte, par force ou par autorité de justice.
    • La grande avenue était complètement déserte : on avait accordé trois heures aux habitants pour vider les lieux, et tout le monde, semblait-il, s’était hâté d’en profiter. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 304 de l’éd. de 1921)
  7. (Vieilli) (Figuré) Régler de façon définitive, une affaire, une querelle, un différend.
    • Vider une affaire.
    • Avant 1789, les gentilshommes verriers ne sortaient jamais sans leur épée, c’était toujours cette arme à la main qu’en présence de deux témoins se vidaient les querelles et différends qui souvent s’élevaient entre ces hommes, susceptibles et chatouilleux. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Il veut vider cette querelle l’épée à la main.
  8. (Transitif) Retirer ce que contient un récipient.
    • Vider l’eau d’un bassin.
  9. (Acadie) Verser un liquide à boire dans un verre ou une tasse.
    • « Vide moi encore un peu de thé. »
  10. Tomber de cheval.
    • Le catapaz, sous le choc imprévu, chancela et vida les étriers. — (B. Traven, La révolte des pendus, 1936, traduit en français en 1955)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Interlingua[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

vider \vi.ˈdɛr\ (conjugaison)

  1. Voir.