étant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Forme de verbe) De l’ancien français estant, forme du verbe ester, lui-même issu du latin stare (« rester debout »), apparenté à l’espagnol estar et à l’italien stare. Cette forme dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de être.
(Nom commun) Calque de l’allemand Seiendes, participe présent du verbe Sein (« être »).

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe être
Participe Présent étant
Passé

étant \e.tɑ̃\

  1. Participe présent de être.
    • S’étant chaussée, elle déchausse ses chaussettes et ses chaussures.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
étant étants
\e.tɑ̃\

étant \e.tɑ̃\ masculin

  1. (Philosophie) Concept utilisé pour désigner tout ce qui se présente d'une façon déterminée, sur un mode concret, opposé à l’être qui est indéterminé, indifférencié.
    • Pour échapper au monisme de Parménide, Aristote eût pu faire remarquer que l’expression « L’Être est » est vide de sens, car aucune expérience vécue ne correspond à la saisie de l’être en soi : nous n’appréhendons que des « étants ». — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Le paradoxe trouve sa justification dans l’analogicité de l’étant et de ses propriétés. — (Jean-Hervé Nicolas, Synthèse dogmatique : complément : de l’Univers à la Trinité, 1993, p. 357)

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]