natte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : nattè, natté

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin natta, variante médiévale de matta (« natte de joncs »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
natte nattes
\nat\

natte \nat\ féminin

  1. Sorte de tissu de paille, de jonc, de roseau, etc., fait ordinairement de trois brins ou cordons entrelacés, et servant à couvrir les planchers, à revêtir les murs des chambres, etc.
    • Deux nattes de paille, posées sur des planches, servaient de lit aux deux religieuses. (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)
    • On nous apporte des nattes et des tapis, on allume un grand feu de branchages au beau milieu de la salle, et nous parvenons enfin à nous dégeler. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 38)
    • […] je vis toute la famille de mon hôte, une vingtaine de personnes, dont une dizaine d'enfants, qui dormaient, serrés les uns contre les autres, sur des nattes de pandanus. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. Toute sorte de tresse de fil, de soie, etc., lorsqu’elles sont faites au moins de trois brins ou cordons.
    • Une natte d’or et d’argent.
  3. (En particulier) (Absolument) (Coiffure) Cheveux tressés en natte.
    • Les nattes de sa chevelure largement tressée formaient au-dessus de sa tête une haute couronne à laquelle ne se mêlait aucun ornement, […]. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […] la Société secrète du Lotus Bleu pousse à la suppression de la natte, emblème de l’asservissement des Chinois aux Tartares Mandchous. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Avec une joie d'enfant, Gasbieha se mettait à transfigurer Zaheira, à relever ses longues nattes, à les lui rouler autour de la tête. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe natter
Indicatif Présent je natte
il/elle/on natte
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je natte
qu’il/elle/on natte
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
natte

natte \nat\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de natter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de natter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de natter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de natter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de natter.

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Francoprovençal[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin.

Nom commun[modifier]

natte \ˈnat.tə\ féminin

  1. Nuit.
Note[modifier]

Forme du valdôtain de la commune de Courmayeur.


Variantes dialectales[modifier]

Références[modifier]