angelot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) diminutif composé de ange et -ot. Référence nécessaire
(sens 3) (Date à préciser) Brionius angelotus (Charles Estienne, de nutrimentis) Fromage en forme de cœur : le cœur prend la forme des ailes d’un ange. Référence nécessaire Pour ce fromage né au XIIIe siècle selon différents auteurs : il change de nom au XVIe siècle et devient par corruption du mot angelot, un augelot, pour un fromage fait dans le pays d’Auge, connu sous ce nom à Paris, et un augelon à la place de angelon [1].

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
angelot angelots
\ɑ̃ʒ.lo\

angelot \ɑ̃ʒ.lo\ masculin

  1. Figurine d’ange.
  2. (Figuré) (Vieilli) Enfant mignon et pur.
    • L’Eglise qui cherche, pour l’assister devant l’autel, des êtres absolument ingénus, absolument purs, était enfin arrivée, à Chartres, à façonner des âmes, à muer, dès l’entrée dans le sanctuaire, en d’exquis angelots, d’ordinaires mômes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Par analogie) (Vieilli) (Fromage) Sorte de petit fromage de Normandie, marqué d’un ange et en forme de coeur.
    • On dit les angelots du Pont-l'Évêque, les angelots du pays de Bray (Gilles Ménage)
    • Nous appellons à Metz angelots certains petits fromages de figure quarrée, qui ont l'écorce rouge et gluante, et que d'autres appellent Fromages de Limbourg, parce qu'ils viennent de ce pays-là. (Le Duchat.)
    • Les Marchés font le Mardi, le Jeudi , et le Samedi , auxquels Marchés se trouve la Foire des 'Angelots, qui font de petits Formages, en forme de eœur, & et dont on fait cas pour leur excellence (Jean Oursel, Les beautés de la Normandie ou l'origine de la ville de Rouen, 1700 )
  4. (Par analogie) (Vieilli) Monnaie, qui avait cours sous Philippe de Valois, appelée ainsi parce qu’elle était marquée d’un ange.
    • L’angelot, ou denier d’or à l’ange, fut créé par ordonnance du 24 mai 1427. (Victor-Hippolyte Berry, Études et recherches historiques sur les monnaies de France, 1853)
  5. Sorte de poisson nommé aussi ange de mer.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-Baptiste de LaCurne ¬de Sainte-Palaye