babillard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De babiller et -ard.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin babillard
\ba.bi.jaʁ\
babillards
\ba.bi.jaʁ\
Féminin babillarde
\ba.bi.jaʁd\
babillardes
\ba.bi.jaʁd\

babillard \ba.bi.jaʁ\

  1. Qui aime à babiller, à converser par plaisir.
    • Mettons dans la même classe les dialecticiens et les sophistes, gens qui font plus de bruit que tous les chaudrons de Dodone, et dont le moins babillard pourrait tenir tête aux vingt plus bavardes commères qu'on puisse trouver sous le ciel. (Erasme; « Éloge de la folie »,1509. Traduction de Thibault de Laveaux en 1216)
  2. Qualifie un oiseau parleur.
    • Un perroquet babillard. Une pie babillarde.
  3. (Technique) Axe, qui dans les anciens moulins, agitait l'auget qui permettait de faire descendre le gain à moudre de la trémie vers la meule

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin babillard
\ba.bi.jaʁ\
babillards
\ba.bi.jaʁ\
Féminin babillarde
\ba.bi.jaʁd\
babillardes
\ba.bi.jaʁd\

babillard \ba.bi.jaʁ\ masculin

  1. Celui, celle qui aime à babiller
    • C’est un grand babillard, un franc babillard, une grande babillarde.
  2. (Par extension) Personne qui ne saurait garder un secret.
    • Ne vous fiez pas à cet homme-là, à cette femme-là, c’est un babillard, c’est une babillarde.
  3. (Canada) Tableau d’affichage.
    • Si tu cherches un colocataire, mets une annonce sur le babillard dans le couloir.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]