bath

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Bath

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif, nom 1) (1846) Origine discutée[1] :
  1. soit de Bath, station thermale anglaise très prisée par la haute société au XVIIIe siècle ; pour rendre compte de la forme bath ;
  2. soit forme apocopée de l’argot batif[2] (« joli ») — (1837, Vidocq, Les Voleurs), lui-même composé de bat, battant et -if dans le syntagme battant neuf, « fraîchement battu, tout neuf » ;
  3. soit emploi adjectival de l’interjection onomatopéique bath, bah exprimant l’étonnement.
Le nom du papier semble dérivé du sens « beau » plus que du nom de Bath, ville où l’on aurait fabriqué cette sorte de papier[1].
(Nom 2) De l’hébreu בת, bat.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bath baths
\bat\

bath \bat\ masculin et féminin identiques

  1. (Argot) (Désuet) Super ; bon ; agréable.
    • T’es bath, la Caille. Ta peau, c’est du satin. J’suis folle ! Ta peau me brûle et tes mirettes… Oh ! tes mirettes !… — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Vous êtes bien bath. Ça me plairait drôlement d’être comme vous. Vzêtes drôlement bien roulée. Et d’une élégance avec ça. — (Raymond Queneau, Zazie dans le métro, chapitre 13, Gallimard, 1959)
    • Ainsi, défilèrent consécutivement les qualificatifs de dément, délirant, chouette, bath, et pas mal. On pouvait tout aussi bien dire d'une fille qu'elle était chouette et d'une capitale étrangère visitée à Pâques que c'était pas mal. — (Philippe Labro, Des Feux mal éteints, Editions Gallimard, 1967, 2014, chap.2)
    • T'es OK, t'es bath, t'es in — (Ottawan , T'es OK)

Notes[modifier le wikicode]

Cité dès 1846, toujours en vogue dans les années 1960.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bath baths
\bat\

bath \bat\ masculin

  1. Papier à lettre de provenance anglaise, de belle qualité, qui a joui d’une grande vogue au XIXe siècle.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bath baths
bathim
\bat\ \bat\
ou \ba.tim\

bath \bat\ masculin

  1. Mesure des liquides chez les Hébreux, valant 18,08 litres[3] puis plus tard environ 38,88 litres.
    • BATH, pl. Bathim. Mesure de capacité pour liquides, en usage chez les anciens.
      Le bath asiatique et égyptien, ou des Hébreux, était la dixième partie du cor, et se divisait en 6 hin = 72 log = 288 rébiites = 432 cos = 3.981 gallons = 18.0879 litres. Le bath représentait le cube de la demi-coudée royale, et était égal à l’épha, mesure de grains. On prétend qu’il y avait en outre un
      petit bath, égal au cube de la demi-coudée naturelle = 2.507 gallons = 11.39 litres.
      Dans la suite, cette mesure augmenta de valeur, et, d’après le système philétérien, établi en Égypte sous les Ptolémées, le bath philétérien, ou petit artaba d’Alexandrie (qui était égal aux ¾ du métrétès ou grand artaba) forma la dixième partie du cor philétérien et se divisa en 3 sat ou séa = 6 hin = 72 log = 96 cadaa = 288 rébiites = 432 cos = 7.703 gallons = 35 litres. Mais la valeur de cette mesure paraît ne pas avoir été constante, et diffère d’après les divers auteurs qui en font mention. Fannius, dans son poème sur les mesures, dit que l’artaba est égal à 3 fois et ⅓ le modius romain, ce qui ferait seulement 28.8 litres. Josèphe, Apollinaire, saint Jérôme, etc., assignent au hin la capacité de 2 conges, ce qui fait pour le bath 12 conges ou 38.88 litres. Saint Épiphane dit que le hin est de 9 xestès, ce qui fait pour le bath 54 xestès ou 29.16 litres.
      — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bath sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b « bath », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. « bath », Larousse.fr, Éditions Larousse 2009
  3. « bath », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de bathe (« baigner »), apparenté à Bad en allemand, bad en néerlandais.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bath
\bɑːθ\
ou \bæθ\
baths
\bɑːθs\
ou \bæθs\
bath

bath \bɑːθ\ (Royaume-Uni) ou \bæθ\ (États-Unis)

  1. Bain, action de se baigner.
    • I'll take a bath.
  2. Bain, baignoire.
  3. Salle de bains.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bath sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg