bain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Bain

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire *banĕum, en latin classique balnĕum.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
bain bains
\bɛ̃\
Un enfant en train de prendre un bain (1).

bain \bɛ̃\ masculin

  1. Action de baigner ou de se baigner.
    • Muni même d’un pain de savon, il prit, sur le bord d’un cours d’eau, hors la ville, son premier bain depuis seize mois. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 421 de l’éd. de 1921)
    • Je ne mentionne que pour mémoire les nombreux bains forcés, les dégringolades sur les berges raides et glissantes, […]. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 106)
    • Prendre un bain d’air, de soleil, demeurer exposé à l’action de l’air, du soleil.
  2. (En particulier) Baignoire.
    • Remplir, vider le bain.
  3. (Par extension) Cuve où il y a de l’eau et des drogues pour la teinture.
  4. (Chimie) Toute substance par l’intermédiaire de laquelle on chauffe un vase pour opérer la digestion ou la distillation de ce qu’il contient.
    • Rectifier de l’alcool au bain-marie, En mettant dans l’eau chaude le vase qui le contient.
  5. En termes de chimie, de galvanoplastie, de peinture, de photographie, il signifie préparation liquide dans laquelle on plonge un corps.
    • Bain d’or, d’argent, de mercure.


Des bains publics à Budapest. (2)

bains masculin pluriel

  1. Appartements destinés aux bains.
    • Les bains du roi, de la reine.
    • Les bains sont dans telle partie de l’édifice.
  2. Établissement public où l’on peut aller prendre des bains.
    • Arrêtons-nous devant les célèbres bains de Tiflis, dont les eaux thermales peuvent atteindre soixante degrés centigrades. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Établir des bains sur une rivière.
    • Chez les Anciens, les bains ou thermes étaient ordinairement de vastes et somptueux édifices.
  3. Stations thermales où l’on va se baigner.
    • Les bains de Bourbonne, de Bagnères, du Dore.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • bain sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire *banĕum, en latin classique balnĕum.

Nom commun [modifier]

bain \Prononciation ?\ masculin

  1. Bain.

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Gaélique irlandais[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

bain \Prononciation ?\

  1. Prendre.

Tétoum[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

bain

  1. Temps.

Saurano[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

bain \Prononciation ?\ masculin

  1. Vin.

Références[modifier]