opérer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du verbe latin operari, de même sens. C’est la forme savante d’ouvrer et œuvrer.

Verbe [modifier]

opérer \ɔ.pe.ʁe\ intransitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’opérer)

  1. Accomplir une œuvre ; produire un effet.
    • Il est probable que la décomposition par la chaleur de l'acide acétique et des composés du même ordre à équivalents plus élevés, étant opérée dans des conditions déshydrogénantes, formera, outre la benzine, toute la série des carbures analogues. — (Marcellin Berthelot, Chimie organique fondée sur la synthèse, Paris : chez Mallet-Bachelier, 1860, vol.1, p.138)
    • Comme tous ceux qui écrivent beaucoup, Balzac parlait peu… Mais, dès qu’il parlait, le charme opérait. Il y avait, dans sa parole, une telle autorité, une telle séduction, qu’on oubliait très vite ses disgrâces physiques. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Dans beaucoup de maladies, il faut laisser la nature opérer.
    • (Médecine) Ce remède a fini par opérer : Ce remède a fini par produire son effet.
  2. (Familier) (Ironie) Ne rien faire de bon.
    • Il a drôlement bien opéré : Il n’a rien fait qui vaille.
    • Voilà qui est bien opéré ! : Voilà une lourde faute qui a été commise !
  3. (Mathématiques) Faire l’une des 4 opérations de calcul : addition, soustraction, multiplication ou division.
    • Votre division est fausse, vous avez mal opéré.
  4. (Transitif) Agir sur quelque chose, effectuer quelque chose.
    • (Militaire) Opérer une diversion. -- Opérer une jonction entre deux corps d’armée.
  5. (Transitif) (Chirurgie) Soumettre à une intervention chirurgicale.
    • Ah docteur! Je rentre de la clinique. On m’a opérée de la cataracte. Bien sûr, ce n'est pas une anesthésie générale. Mais je ne me sens pas très stable. — (Jean-Paul Schneck, Les contes d'un médecin généraliste ordinaire L'Harmattan, 2002, p.118)
    • Il a été bien opéré.
    • Se faire opérer.
    • Mais montrez-nous d'abord un louche, un bègue, puis opérez-les, et rendez-nous ensuite témoins des résultats de vos opérations sur ce bègue, sur ce louche; alors, si vous réussissez, il ne pourra plus rester de doute; les plus incrédules seront forcés de rendre les armes et de constater vos succès. — (Note du docteur J. A. Henroz au compte-rendu de séance de l'Académie des Sciences du 15 février 1841, L'expérience: journal de médecine et de chirurgie, numéro 190, 18 février 1841)
  6. (Pronominal) Se produire ; avoir lieu.
    • Le liquide qui s'écoule est recueilli dans des tonneaux, qu'on place dans les celliers où doit s'opérer la fermentation. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.138)
    • L’embarquement et le débarquement s'opèrent à l'aide de barcasses d'un faible tirant d’eau, pouvant pénétrer dans une petite anse où les vagues viennent mourir au pied même des murs de la ville. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 21)
    • (Pronominal) Des porches cintrés s’exhale parfois une odeur enivrante […] et l’on surprend souvent dans l’air, le puissant arôme des distillations qui s’opèrent. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  7. (Néologisme) Mettre à disposition du public un service.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]