berufen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Verbe formé à partir de der Beruf, « le métier, l’emploi ».
Composé de rufen avec la particule inséparable be-

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich berufe
2e du sing. du berufst
3e du sing. er beruft
Prétérit 1re du sing. ich berief
Subjonctif II 1re du sing. ich beriefe
Impératif 2e du sing. beruf
2e du plur. beruft
Participe passé berufen
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

berufen \ˌbe.ˈʁuː.fən\ (voir la conjugaison)

  1. Assigner, désigner, nommer.
    • Er wurde zum Leiter einer Schule berufen : Il a été nommé directeur d’école.
  2. Recommander, appuyer (quelqu’un).
  3. (Droit) (Autriche) Faire appel.

sich berufen

  1. Se prévaloir.
    • Sich auf seine Titel berufen : Se prévaloir de ses titres.
    • Sich auf sein gutes Recht berufen : Se prévaloir de son bon droit.
  2. (Pronominal) (Transitif avec le COD introduit par auf à l’accusatif) Invoquer.
    • Bei einer Vorladung bei James hatte Trump vor wenigen Wochen die Aussage verweigert. Er berief sich auf den fünften Verfassungszusatz – das Recht, sich nicht selbst zu belasten. — (Dorothea Hahn, « Fälschung, Betrug, Verschwörung », dans taz, 22 septembre 2022 [texte intégral])
      Lors d'une convocation chez James, Trump avait refusé de témoigner il y a quelques semaines. Il avait invoqué le cinquième amendement de la constitution - le droit de ne pas s'incriminer soi-même.

Adjectif [modifier le wikicode]

berufen zu jm

  1. Promis à quelqu’un.
  2. Qualifié, expert.
    • Ein berufener Fachmann : Un expert qualifié.

Prononciation[modifier le wikicode]