boisage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De boiser et -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boisage boisages
\bwɑ.zaʒ\
Boisage dans une mine. (2)

boisage \bwɑ.zaʒ\ masculin

  1. Action de boiser.
  2. (Construction, Industrie minière) Ensemble des étais en bois qui soutiennent les galeries de mines et des fouilles.
    • Il y avait aussi des rats qui couraient partout et des chauves-souris cramponnées aux boisages par leurs pieds, la tête en bas. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
  3. Technique de menuiserie destinée à retenir les terres lors du creusement de tranchées ou de galeries de mine.
    • Les galeries, qui forment avec les puits l’ensemble de l’édifice souterrain d’une mine, sont horizontales ou inclinées, et généralement à sections relativement petites. Là encore, le défaut de solidité du terrain est combattu par un boisage ou un muraillement. Ce dernier mode de soutènement, naturellement plus cher, mais aussi d’une durée indéfinie, est réservé pour les galeries de roulage et d’écoulement qui doivent servir longtemps. — (Ernest Lamé-Fleury, La Propriété souterraine en France, 1857)
  4. Décoration intérieure des murs et plafonds d’une pièce d’habitation en les recouvrant de bois.
  5. En vinification, phénomène par lequel le vin stocké dans des barriques (de chêne) prend le goût du bois.
  6. En vinification, procédé artificiel qui consiste à rajouter des copeaux ou de la sciure dans des cuves de vin pour obtenir un goût boisé.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • boisage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]