bousiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l'occitan bosilhar (« détruire » ou « tatouer ») → voir bouse et -iller.

Verbe[modifier]

bousiller \bu.zi.je\ intransitif et transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Transitif) Construire en torchis.
  2. (Intransitif) (Propre) ou (Figuré) Faire du bousillage.
    • Faute de pierre, on bousille dans ce pays.
    • C’est un brouillon, il ne fait que bousiller.
  3. (Figuré) (Familier) Exécuter un ouvrage avec négligence.
    • Il a bousillé l’ouvrage.
  4. (Transitif) (Familier) Casser, détruire, mettre hors d’usage.
    • « Des mecs comme ça, il faudrait les bousiller tout de suite », répondit mon tortionnaire. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Mardi était notre jour sacré, je n'allais pas tout bousiller pour une chouinerie de gamin. Tiens, pour un peu plus encore, j'en aurais chialé. (François-Henri Soulié, Il n'y a pas de passé simple, éd. Le Masque, 2016, chap. 47)
  5. (Familier)
    1. Tuer.
    2. (Figuré) Détruire, ravager moralement.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]