chameau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (1080) Du latin camelus (« chameau ») lui -même du grec ancien κάμηλος, kámêlos, de l’arabe جمل, jamal[1][2][3].
(Nom 2) Calque du néerlandais kameel.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
chameau chameaux
\ʃa.mo\
Des chameaux : un dromadaire (gauche) et un chameau de Bactriane (droite).

chameau \ʃa.mo\ masculin (équivalent féminin : chamelle)

  1. Mammifère quadrupède ruminant haut de jambes du genre Camelus, ayant une ou deux bosses sur le dos.
    • Le poney est le seul moyen de transport dans ce pays dépourvu de voies de communication; il est à l’Islandais ce que le chameau est au Bédouin : il porte le voyageur et tous ses impedimenta. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.9)
    • Le chameau est originaire de l’Asie centrale et sert de bête de somme.
    • Le chameau blatère ; sa femelle est la chamelle, son petit le chamelon ou chamelet.
    • Ces chameaux des Touaregs sont de la meilleure espèce ; ils peuvent rester de trois à sept jours sans boire, et deux jours sans manger ; leur vitesse est supérieure à celle des chevaux, et ils obéissent avec intelligence à la voix du khabir, le guide de la caravane. (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • Nous avions un troupeau de chèvres assez nombreux, et quelques malheureux chameaux, maigres et épuisés, — épave de l’expédition d’In-Salah, qui a dépeuplé de chameaux le Sahara pour des années […] (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • Le poil de chameau naturel est de toutes les couleurs, depuis le brun foncé jusqu'au blanc, mais la teinte moyenne des blousses est fauve. […] Malheureusement le poil de chameau se file mal et se feutre très lentement. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature, 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La pluie se remet à tomber, drue et froide, et la nuit s'approche à grands pas. Nous sommes trempés et glacés, et les chameaux portant nos tentes sont bien loin encore. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 28)
  2. (En particulier) Chameau de Bactriane par opposition au dromadaire.
    • Mais il faut, si l’on compare le cheval de trait et le cheval de course, le dromadaire et le chameau, les diverses races de moutons adaptées soit aux plaines cultivées, soit aux pâturages des montagnes, et dont la laine, suivant la race, est appropriée tantôt à un usage, tantôt à un autre ; […] (Charles Darwin, L’Origine des espèces, Chapitre I, traduit par Edmond Barbier, 1876, édition de 1906)
  3. (Argot polytechnicien) (Vieilli) Femme.
  4. (Figuré) (Familier) (Populaire) Personne méchante et désagréable.
    • Il est cardiaque. Et elle, c'est un chameau.
      On sait peu de chose sur leur relation, cela permet de laisser naviguer son imagination.
      (Marie-Noëlle Himbert , Marie Curie: Portrait d'une femme engagée (1914-1918), Éditions Actes Sud, 2014)
  5. (Zoologie) Notodonte chameau (Notodonta dromedarius).

Synonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Du latin :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
chameau chameaux
\ʃa.mo\

chameau \ʃa.mo\ masculin

  1. (Marine) Grand ponton qu’on emploie surtout en Hollande et qui sert à soulever un bâtiment pour le faire passer sur de petits fonds.
    • On place un chameau de chaque côté du vaisseau qu’on veut soulever.

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « chameau [ʃa.mo] »

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]