chasse-cousin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De chasser et cousin (« moustique » ou « parent éloigné »), défini dans le Dictionnaire de l’Académie françoise (Dictionnaire de l’Académie française), 1694.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chasse-cousin
\ʃas.ku.zɛ̃\
chasse-cousin
\ʃas.ku.zɛ̃\
chasse-cousins
\ʃas.ku.zɛ̃\

chasse-cousin \ʃas.ku.zɛ̃\ masculin

  1. Mauvais vin ou vieil alcool imbuvable, propre à chasser un invité fâcheux.
    • Ce qui lui arrachait le cœur, c’étaient les verres de vin forcément offerts, au milieu des apprêts ; mais elle avait son vinaigre tourné, son chasse-cousin, si imbuvable, qu’on se montrait d’une grande discrétion. — (Émile Zola, La Terre, 1887)
  2. (Par extension) Tout ce qui est propre à éloigner les parasites.
  3. (Vieilli) Fleuret qui ne fléchit pas.

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir pinard

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]