couchant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir coucher.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin couchant
\ku.ʃɑ̃\
couchants
\ku.ʃɑ̃\
Féminin couchante
\ku.ʃɑ̃t\
couchantes
\ku.ʃɑ̃t\
Soleil couchant (sens héraldique)

couchant

  1. Qui se couche.
  2. (Héraldique) Se dit du soleil, figuré ou non, représenté incomplet et posé en pointe, masqué en partie ou mouvant du flanc senestre de l’écu, pièce, meuble ou division.
    • De sinople à la tour brochante sur un pan de mur, le tout d'argent maçonné de sable, accompagné de trois feuilles de hêtre d'or versées et posées en barre; au chef voûté du même chargé d'un soleil couchant non figuré de gueules, qui est de Saint-Jean-Soleymieux → voir illustration « soleil couchant »

Dérivés[modifier le wikicode]

Il est surtout usité que dans les deux locutions suivantes :

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
couchant couchants
\ku.ʃɑ̃\

couchant \ku.ʃɑ̃\ masculin

  1. Endroit de l’horizon où le Soleil semble se coucher.
    • Vers le couchant, un chien aboyait ; d’autres lui répondirent : […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Dans l’azur à peine noirci du couchant, l’étoile du berger brillait d’un feu paisible, sans un scintillement ; l’air était calme ; […]. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Lumière particulière du Soleil qui se couche.
    • […], et ce qui sauvait du désespoir, c’était seulement la farouche splendeur des aubes et des couchants, des torrents tourbillonnants, de la cavalcade des nuages, et de l’infinie solitude. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 249 de l’éd. de 1921)
    • Les reflets du couchant, le vent de la mer nous viennent aussi ce soir de chez nos ennemis, de l'Est, du Rhin. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  3. Partie occidentale de la Terre.
    • S’ils nous cherchèrent ensuite, il est probable que ce fut du côté du couchant, persuadés que nous aurions essayé de nous rendre au Meschacebé ; […]. — (Chateaubriand, Atala, 1801)
    • Cette région est au couchant, vers le couchant.Du levant au couchant. Entre le midi et le couchant.

Dérivés[modifier le wikicode]

  • Être, toucher à son couchant, (Figuré) et (Poétique) se dit d’une personne qui vieillit ou dont le génie baisse et s’éteint.

Antonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe coucher
Participe Présent couchant
Passé

couchant \ku.ʃɑ̃\

  1. Participe présent de coucher.

Références[modifier le wikicode]